Salut a tous/toutes :

Bon retour du Hockey a tous/toutes ! :)

Nouveau système de validation des inscriptions pour limiter le spam. Si certains ont des soucis pour s'inscrire, contactez nous !

Afin d'améliorer l'affichage du forum, merci de mettre a jour l'URL de vos avatars ! Merci !

Et n'oubliez pas que vous pouvez toujours supprimer cette annonce lorsque vous n'en avez plus besoin.

Lyon 2019-2020

Le hockey sur glace en général, tous pays et toutes divisions. N'oubliez pas de lire les règles du forum !

Modérateur : Administrateurs

PhilippeRH
MVP
MVP
Messages : 6650
Enregistré le : 25 mars 2008, 13:54
A remercié : 75 fois
A été remercié : 89 fois

Message non lu

C'est tout un débat quand on sait que l'argent public finance à fond perdus par exemple le cinéma... donc privé et ce pour des films principalement avec des volumes d'entrées ridicules. Mais bon c'est sans doute la particularité française par rapport à la culture.


LHC:Ohlas m'a tuer
Poussin
Poussin
Messages : 159
Enregistré le : 11 août 2019, 12:39
A remercié : 15 fois
A été remercié : 3 fois

Message non lu

benoit a écrit : 17 août 2019, 14:07 je vois pas pk ca serait scandaleux qu'il y ait des subventions publiques

le sport est un pro pour les joueurs, mais c'est un loisir pour les administrés qui se rendent a un match
en particulier dnas les sports pro mais "mineurs"

les mairies subventionnent des activités de loisir, des evenements (carnaval, fete des lumieres, etc etc), des bibliotheques , des salles de concert, ou tout ce que tu veux

je ne vois pas pk le sport de haut niveau ne pourrait pas en etre
Pour moi, et ce n'est que mon avis et mes convictions, l'argent publique doit servir à financer ce qui ne peut pas être rentabiliser par le privé et qui sert à tout ou partie de la collectivité. Cela peut être mixte : les autoroutes peuvent être privatisées (au niveau charges de fonctionnement) mais c'est plus dur de mettre un péage sur la rue en bas de chez soi...
Pour le sport si le CNOSF confirme la disparition du LHC, cela concernera les joueurs,staffs,dirigeants et bénévoles du club, environ 200 supporters abonnés et environ 500 sympathisants régulier sur 2 millions d'habitants qui continueront à vivre leur vie normalement. Et cela n'empêchera pas la ville de subventionner le LHC ASSO pour que tous les gamins puissent au moins s'essayer une fois au hockey...
En résumé :
- argent public : sport de masse, éducatif en direction de la jeunesse principalement
- argent privé : clubs professionnels qui vivent de leurs ressources propres
Ce qui n'empêche pas une collectivité, PONCTUELLEMENT, de donner de l'argent publique à un club privé lorsqu'il démarre ou qu'il investit pour le futur, ou qu'il apporte de la notoriété à la ville. Après tout est une question de proportion et de priorité.
Dans un club, la fédération fédère, le président préside, l'entraîneur entraîne, les supporters supportent et les joueurs jouent !
Le plus dur ce n'est pas d'arriver au sommet, c'est de s'y maintenir...
LHC:Ohlas m'a tuer
Poussin
Poussin
Messages : 159
Enregistré le : 11 août 2019, 12:39
A remercié : 15 fois
A été remercié : 3 fois

Message non lu

PhilippeRH a écrit : 17 août 2019, 16:08 C'est tout un débat quand on sait que l'argent public finance à fond perdus par exemple le cinéma... donc privé et ce pour des films principalement avec des volumes d'entrées ridicules. Mais bon c'est sans doute la particularité française par rapport à la culture.
La fameuse exception culturelle?
Pour le cinéma, les aides sont surtout pour les cinémas d'arts et essais pour favoriser la diversité (=ne pas avoir que des blockbusters anglo-saxons). Pour le financement des films à travers le CNC, l'argent est issu de différentes taxes (à une époque principalement canal+) sur les acteurs de la filière (redistribution).
L'exemple du théâtre est encore plus interessant, puisqu'un théâtre peut être public, privé ou mixte : cela permet de jouer tout type de pièces.
Dans tous les cas (sport ou culture) l'argent public (= nos impôts) financent la majorité des infrastructures utilisées y compris par le privé et en général supporte la majorité des investissement lourds d'entretien ou de rénovation
Dans un club, la fédération fédère, le président préside, l'entraîneur entraîne, les supporters supportent et les joueurs jouent !
Le plus dur ce n'est pas d'arriver au sommet, c'est de s'y maintenir...
Avatar du membre
benoit
Senior D2
Senior D2
Messages : 2935
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 6 fois
A été remercié : 106 fois

Message non lu

ajd on est dans un pays ou on file au privé ce qui est rentable et sur lequel il va se gaver, pour ne garder que ce qui ne l'est pas au public, c'est d'une débilité sans nom

le hockey ne peut pas etre rentable. c'est du fond perdu systematiquement. aucun club francais ne gagne de l'argent si on prend toute la chaine, au mieux c'est des sociétés qui privés qui mettent de l'argent, elle a fond perdu (le gain peut etre indirect, image etc

mais les clubs sont des villes; c'est nice qui recoit grenoble, rouen qui va a lyon. et c'est un spectacle, une activité, pour les gens, je ne vois aucune bonne raison de decreter qu'une collectivité ne pourrait pas subventionner. ni rien qui consiste a dire "le public doit subventionner le mineur, le privé le majeur". au fond meme un club comme rouen, si j'en coris la fédé, n'a que 500 licenciés. chez nous on a doit etre aux alentours de 300, a l'echelle de la ville c'est absolument ridicule, donc si on part de votre raisonnement je ne vois pas pk le mineur devrait recevoir des sous des collectivités. au final le pro attire et occupe bcp plus d'administrés que l'amateur
LHC:Ohlas m'a tuer
Poussin
Poussin
Messages : 159
Enregistré le : 11 août 2019, 12:39
A remercié : 15 fois
A été remercié : 3 fois

Message non lu

Globalement d'accord mais on met le curseur en fonction de ses sensibilités et des choix que peut faire une collectivité.
Certes l'économie du hockey est difficilement rentable, c'est pour cela que les clubs doivent équilibrer leur budget en fonction des ressources privées qu'ils peuvent trouver. Pour une entreprise moyenne, le ticket d'entrée de sponsoring dans le hockey peut être accessible et beaucoup moins s'il s'agit de sponsoriser un club de foot par exemple.
C'est pour cela que l'équation "grande métropole=facile à trouver de l'argent en hockey" me gêne beaucoup.
Quel intérêt pour BOIRON,MERIEUX,SANOFI etc... de sponsoriser le LHC alors que ce sont des sociétés lyonnaises mondialement connues?
Pour le hockey mineur, ma réponse est simple : sans subvention, il n'existe plus. Mais par contre entre construire une école supplémentaire et soutenir le hockey, mon choix est vite fait (l'école).
Bien sûr, si tous les besoins régaliens de la population étaient largement pourvus et qu'en plus il restait de l'argent...
Dans un club, la fédération fédère, le président préside, l'entraîneur entraîne, les supporters supportent et les joueurs jouent !
Le plus dur ce n'est pas d'arriver au sommet, c'est de s'y maintenir...
Lions69
Benjamin
Benjamin
Messages : 413
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:21

Message non lu

Pas de communication du club depuis le 08 aout... Il faut aller sur le site de Grenoble et de La Chaud pour apprendre que les matchs sont annulés.

Si j'ai bien compris le résultat du CNOSF sera connu mardi?

J'ai encore un petit espoir même si ça parait compliqué au regard de la situation.

En tout si on n'est plus en Magnus j'espère qu'il y aura toujours une équipe en D3 pour qu'on puisse toujours voir un peu de hockey à Lyon.

Par contre continuer avec Mr Berthet parait compliqué même en D3, 90% du noyau dur des supporters seront sans doute d'accord avec moi.
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 15089
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 275 fois
A été remercié : 231 fois

Message non lu

Lions69 a écrit : 18 août 2019, 15:26 Pas de communication du club depuis le 08 aout... Il faut aller sur le site de Grenoble et de La Chaud pour apprendre que les matchs sont annulés.

Si j'ai bien compris le résultat du CNOSF sera connu mardi?

J'ai encore un petit espoir même si ça parait compliqué au regard de la situation.

En tout si on n'est plus en Magnus j'espère qu'il y aura toujours une équipe en D3 pour qu'on puisse toujours voir un peu de hockey à Lyon.

Par contre continuer avec Mr Berthet parait compliqué même en D3, 90% du noyau dur des supporters seront sans doute d'accord avec moi.
au mieux, il y a conciliation (hypothèse de réintégration) acceptée par les parties à l'issue des débats.

La proposition de conciliation peut intervenir donc dès lundi ou mardi, mais pas nécessairement, mais dans le pire des cas je pense d'ici la fin de semaine prochaine.

Si cette proposition tend à la réintégration de Lyon, la fédé peut très bien s'y opposer et alors Lyon devra saisir le tribunal administratif.
PLF80
Cadet
Cadet
Messages : 1449
Enregistré le : 23 févr. 2015, 15:52
A remercié : 51 fois
A été remercié : 133 fois

Message non lu

Est-ce que l'hypothèse d'une conciliation qui consisterait en la réintégration de Lyon en Magnus/D1 en "contrepartie" d'un COF encore plus rigide, d'éventuelles sanctions sportives et du maintien de la procédure disciplinaire envers Berthet est plausible selon vous ?
Image
Image
lyoson
En ligue Magnus
En ligue Magnus
Messages : 3603
Enregistré le : 19 mars 2015, 13:02
Localisation : Montréal
A remercié : 5 fois
A été remercié : 13 fois
Contact :

Message non lu

PLF80 a écrit : 18 août 2019, 17:22 Est-ce que l'hypothèse d'une conciliation qui consisterait en la réintégration de Lyon en Magnus/D1 en "contrepartie" d'un COF encore plus rigide, d'éventuelles sanctions sportives et du maintien de la procédure disciplinaire envers Berthet est plausible selon vous ?
je me pose la même question.
je pense que pour que ce soit le cas, il faut éventuellement un nouvel investisseur pour rassurer la fédé, et que Berthet accepte de partir; Si il reste, je pense qu'il n'y aura pas de conciliation.
Et pour qu'elle intervienne, il faut aussi que la fédé le veuille et ça, on sait pas si elle l veut, même avec un nouvel investisseur et le départ de la présidence en place. Car il y a conciliation que si la fédé le veut bien évidemment
Image
Image
Image
PLF80
Cadet
Cadet
Messages : 1449
Enregistré le : 23 févr. 2015, 15:52
A remercié : 51 fois
A été remercié : 133 fois

Message non lu

lyoson a écrit : 18 août 2019, 17:28
PLF80 a écrit : 18 août 2019, 17:22 Est-ce que l'hypothèse d'une conciliation qui consisterait en la réintégration de Lyon en Magnus/D1 en "contrepartie" d'un COF encore plus rigide, d'éventuelles sanctions sportives et du maintien de la procédure disciplinaire envers Berthet est plausible selon vous ?
je me pose la même question.
je pense que pour que ce soit le cas, il faut éventuellement un nouvel investisseur pour rassurer la fédé, et que Berthet accepte de partir; Si il reste, je pense qu'il n'y aura pas de conciliation.
Et pour qu'elle intervienne, il faut aussi que la fédé le veuille et ça, on sait pas si elle l veut, même avec un nouvel investisseur et le départ de la présidence en place. Car il y a conciliation que si la fédé le veut bien évidemment
Oui bien évidemment, si la fédé accepte une conciliation ça se fera surement pas sans quelques conditions pouvant être drastiques. Et je n'imagine effectivement pas la fédé accepter sans que Berthet soit dissocié du club ou du moins mis sur la touche. Car ne pas valider un club c'est une chose (et c'est pas la première fois), mais engager en plus une procédure à l'encontre d'un dirigeant c'est que celui-ci a dû franchir des limites qui n'avaient peut-être pas été franchies jusqu'à présent.

Au final, tout va peut-être se jouer sur Berthet lui-même et son positionnement vis-à-vis du LHC. Maintenant est-ce que quelqu'un d'autre serait prêt à reprendre l'affaire même temporairement, ça c'est une autre histoire...
Image
Image
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 15089
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 275 fois
A été remercié : 231 fois

Message non lu

Après c'est tout de même un débat juridique et financier, donc la personne de Berthet importe peu. Il y a une procédure disciplinaire indépendante à son encontre.

Soit les comptes de Lyon sont jugés valides sur 2018-19 et le budget viable pour la prochaine saison (et donc LM, avec encadrement éventuel), soit non et alors là, il y aura sanction et rétrogradation (possible qu'en D3).

Toute solution intermédiaire me paraît exclue. J'imagine mal le CNOSF "forcer" une rétrogradation en D1.
Airzog
Moustique
Moustique
Messages : 28
Enregistré le : 17 août 2019, 10:55
A remercié : 3 fois
A été remercié : 1 fois

Message non lu

Arnaud76 a écrit : 18 août 2019, 18:52 Après c'est tout de même un débat juridique et financier, donc la personne de Berthet importe peu. Il y a une procédure disciplinaire indépendante à son encontre.

Soit les comptes de Lyon sont jugés valides sur 2018-19 et le budget viable pour la prochaine saison (et donc LM, avec encadrement éventuel), soit non et alors là, il y aura sanction et rétrogradation (possible qu'en D3).

Toute solution intermédiaire me paraît exclue. J'imagine mal le CNOSF "forcer" une rétrogradation en D1.
Très juste ! :super:
Avatar du membre
benoit
Senior D2
Senior D2
Messages : 2935
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 6 fois
A été remercié : 106 fois

Message non lu

Arnaud76 a écrit : 18 août 2019, 18:52 Après c'est tout de même un débat juridique et financier, donc la personne de Berthet importe peu. Il y a une procédure disciplinaire indépendante à son encontre.

Soit les comptes de Lyon sont jugés valides sur 2018-19 et le budget viable pour la prochaine saison (et donc LM, avec encadrement éventuel), soit non et alors là, il y aura sanction et rétrogradation (possible qu'en D3).

Toute solution intermédiaire me paraît exclue. J'imagine mal le CNOSF "forcer" une rétrogradation en D1.
c'est clairement pas au CNOSF de se positionner pour un lyon en D1, ca les regarde pas

la seule chose c'est soit de dire a la fédé "vous allez trop loin les comptes de lyon sont bons, on preconise qu'ils restent en magnus". la fédé dit ok > lyon est en magnus, la fédé dit non > lyon peut saisir le tribunal administratif, soit le CNOSF donne raison a la fédé et Lyon est en D3
PLF80
Cadet
Cadet
Messages : 1449
Enregistré le : 23 févr. 2015, 15:52
A remercié : 51 fois
A été remercié : 133 fois

Message non lu

benoit a écrit : 18 août 2019, 20:34
Arnaud76 a écrit : 18 août 2019, 18:52 Après c'est tout de même un débat juridique et financier, donc la personne de Berthet importe peu. Il y a une procédure disciplinaire indépendante à son encontre.

Soit les comptes de Lyon sont jugés valides sur 2018-19 et le budget viable pour la prochaine saison (et donc LM, avec encadrement éventuel), soit non et alors là, il y aura sanction et rétrogradation (possible qu'en D3).

Toute solution intermédiaire me paraît exclue. J'imagine mal le CNOSF "forcer" une rétrogradation en D1.
c'est clairement pas au CNOSF de se positionner pour un lyon en D1, ca les regarde pas

la seule chose c'est soit de dire a la fédé "vous allez trop loin les comptes de lyon sont bons, on preconise qu'ils restent en magnus". la fédé dit ok > lyon est en magnus, la fédé dit non > lyon peut saisir le tribunal administratif, soit le CNOSF donne raison a la fédé et Lyon est en D3
Si le CNOSF va dans le sens de la fédé, le recours au TA n'est plus possible ?
Image
Image
drap
MVP
MVP
Messages : 5273
Enregistré le : 16 déc. 2004, 19:51
A remercié : 18 fois
A été remercié : 22 fois

Message non lu

PLF80 a écrit : 18 août 2019, 21:02
benoit a écrit : 18 août 2019, 20:34
Arnaud76 a écrit : 18 août 2019, 18:52 Après c'est tout de même un débat juridique et financier, donc la personne de Berthet importe peu. Il y a une procédure disciplinaire indépendante à son encontre.

Soit les comptes de Lyon sont jugés valides sur 2018-19 et le budget viable pour la prochaine saison (et donc LM, avec encadrement éventuel), soit non et alors là, il y aura sanction et rétrogradation (possible qu'en D3).

Toute solution intermédiaire me paraît exclue. J'imagine mal le CNOSF "forcer" une rétrogradation en D1.
c'est clairement pas au CNOSF de se positionner pour un lyon en D1, ca les regarde pas

la seule chose c'est soit de dire a la fédé "vous allez trop loin les comptes de lyon sont bons, on preconise qu'ils restent en magnus". la fédé dit ok > lyon est en magnus, la fédé dit non > lyon peut saisir le tribunal administratif, soit le CNOSF donne raison a la fédé et Lyon est en D3
Si le CNOSF va dans le sens de la fédé, le recours au TA n'est plus possible ?
excusez moi mais il me semble que se sera le TAS et non le TA qui sera saisie si le CNSOF ne donne pas satisfaction a lyon

et en générale le TAS s'aligne souvent sur la décision du cnsof
Avatar du membre
benoit
Senior D2
Senior D2
Messages : 2935
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 6 fois
A été remercié : 106 fois

Message non lu

PLF80 a écrit : 18 août 2019, 21:02
benoit a écrit : 18 août 2019, 20:34
Arnaud76 a écrit : 18 août 2019, 18:52 Après c'est tout de même un débat juridique et financier, donc la personne de Berthet importe peu. Il y a une procédure disciplinaire indépendante à son encontre.

Soit les comptes de Lyon sont jugés valides sur 2018-19 et le budget viable pour la prochaine saison (et donc LM, avec encadrement éventuel), soit non et alors là, il y aura sanction et rétrogradation (possible qu'en D3).

Toute solution intermédiaire me paraît exclue. J'imagine mal le CNOSF "forcer" une rétrogradation en D1.
c'est clairement pas au CNOSF de se positionner pour un lyon en D1, ca les regarde pas

la seule chose c'est soit de dire a la fédé "vous allez trop loin les comptes de lyon sont bons, on preconise qu'ils restent en magnus". la fédé dit ok > lyon est en magnus, la fédé dit non > lyon peut saisir le tribunal administratif, soit le CNOSF donne raison a la fédé et Lyon est en D3
Si le CNOSF va dans le sens de la fédé, le recours au TA n'est plus possible ?
possible mais avec fédé + CNOSF contre toi, je vois meme pas l'interet a part perdre encore plus d'argent
yaquinclic
Minime
Minime
Messages : 663
Enregistré le : 26 juil. 2005, 09:18
Localisation : sur la planète
A remercié : 6 fois
A été remercié : 17 fois

Message non lu

A quoi rime cette obstination de refuser la sanction, pour quoi pas saisir aussi l'ONU. Allez, ce soir je vais croie aux miracle, la FFSG et CNOSF sont désavoués et Lyon est réintégré. Que se passera-t-il après descente sportif à la prochaine saison ou financière, quelle relation apportera cette affaire pour la suite avec la FFSG. Tout action négative aux intérêts du club sera perçu comme une attaque pour se venger ?
Non, je crois que la présidence du club aurait mieux fait de faire profile bas pour ne pas se griller d’avantage. Mais bon, c'est son (leurs) problème, et il serait temps que cessent ces pleurnicheries inutiles et ridicules et que le championnat commence enfin.

A+ :)
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 15089
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 275 fois
A été remercié : 231 fois

Message non lu

yaquinclic a écrit : 18 août 2019, 22:32 A quoi rime cette obstination de refuser la sanction, pour quoi pas saisir aussi l'ONU. Allez, ce soir je vais croie aux miracle, la FFSG et CNOSF sont désavoués et Lyon est réintégré. Que se passera-t-il après descente sportif à la prochaine saison ou financière, quelle relation apportera cette affaire pour la suite avec la FFSG. Tout action négative aux intérêts du club sera perçu comme une attaque pour se venger ?
Non, je crois que la présidence du club aurait mieux fait de faire profile bas pour ne pas se griller d’avantage. Mais bon, c'est son (leurs) problème, et il serait temps que cessent ces pleurnicheries inutiles et ridicules et que le championnat commence enfin.

A+ :)
pas compris

et la FFSG ne gère plus le hockey depuis 2006
PLF80
Cadet
Cadet
Messages : 1449
Enregistré le : 23 févr. 2015, 15:52
A remercié : 51 fois
A été remercié : 133 fois

Message non lu

yaquinclic a écrit : 18 août 2019, 22:32 A quoi rime cette obstination de refuser la sanction, pour quoi pas saisir aussi l'ONU. Allez, ce soir je vais croie aux miracle, la FFSG et CNOSF sont désavoués et Lyon est réintégré. Que se passera-t-il après descente sportif à la prochaine saison ou financière, quelle relation apportera cette affaire pour la suite avec la FFSG. Tout action négative aux intérêts du club sera perçu comme une attaque pour se venger ?
Non, je crois que la présidence du club aurait mieux fait de faire profile bas pour ne pas se griller d’avantage. Mais bon, c'est son (leurs) problème, et il serait temps que cessent ces pleurnicheries inutiles et ridicules et que le championnat commence enfin.

A+ :)
La FFSG n'existe plus depuis 2006... :-/
Image
Image
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 15089
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 275 fois
A été remercié : 231 fois

Message non lu

et je vois pas comment le CNOSF peut être désavoué :-/
LHC:Ohlas m'a tuer
Poussin
Poussin
Messages : 159
Enregistré le : 11 août 2019, 12:39
A remercié : 15 fois
A été remercié : 3 fois

Message non lu

Le CNOSF peut aussi juger que la demande de conciliation n'est pas recevable (un peu moins de 20% des cas selon leur site) :diable:
Dans un club, la fédération fédère, le président préside, l'entraîneur entraîne, les supporters supportent et les joueurs jouent !
Le plus dur ce n'est pas d'arriver au sommet, c'est de s'y maintenir...
Avatar du membre
lanarre
MVP
MVP
Messages : 7692
Enregistré le : 19 oct. 2004, 12:47
Localisation : Rouen
A remercié : 86 fois
A été remercié : 130 fois

Message non lu

Toutes les hypothèses sont envisageables.

En tous cas, conciliation ou pas... Mise à l'écart de Sébastien BERTHET ou pas... Par soucis de transparence (et parce qu'il y a beaucoup de bruits de couloir à ce sujet), j'espère que les communiqués (de la FFHG ou du LHC) post CNOSF nous en dirons plus sur la nature des flux financiers imputés au projet de patinoire à Saint-Priest et à l'origine du désaccord entre la FFHG et le LHC.

En plus, ça permettrait de savoir ce qu'il en est concrètement de la situation financière du club.
Car, que ce dernier reparte en LM ou descende en D3, il serait quand même bon que chacun sache dans quelles conditions financières les Lions le font (et quel est la pérennité à court/moyen/long terme de la structure actuelle).
Amicalement
B. Lanarre

Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part. [Jean Dion]

Amateur de jazz : http://camart-jazz.wifeo.com
yaquinclic
Minime
Minime
Messages : 663
Enregistré le : 26 juil. 2005, 09:18
Localisation : sur la planète
A remercié : 6 fois
A été remercié : 17 fois

Message non lu

Arnaud76 a écrit : 18 août 2019, 22:38 pas compris

et la FFSG ne gère plus le hockey depuis 2006
Mais quel burne, je n'ai même pô l'excuse que mon doigt à ripé sur la touche voisine :(
Ça m’apprendra de pas écrire comme tout le monde "fédé", pfff, allez bonne nuit j'va m'coucher moi :faché:

A+ :)
LionHeart
Cadet
Cadet
Messages : 1184
Enregistré le : 30 août 2015, 14:45
Localisation : Lyon
A remercié : 3 fois
A été remercié : 2 fois

Message non lu

yaquinclic a écrit : 18 août 2019, 23:55
Arnaud76 a écrit : 18 août 2019, 22:38 pas compris

et la FFSG ne gère plus le hockey depuis 2006
Mais quel burne, je n'ai même pô l'excuse que mon doigt à ripé sur la touche voisine :(
Ça m’apprendra de pas écrire comme tout le monde "fédé", pfff, allez bonne nuit j'va m'coucher moi :faché:

A+ :)
Eh bien oui, quelle idée de se faire appeler Yaquinclic, y a qu'un clic ... et c'est le drame !
FFSG, FFHG ... Quelle différence finalement ? Fédé c........ comme tout le monde ...
Tu avais 13 ans pour faire ta mise à jour, trop tard tu n'es plus supporté (ou supporter !)
:mrgreen: Lionheart, le vrai Lion :mrgreen:
tempest
Senior D2
Senior D2
Messages : 2570
Enregistré le : 13 févr. 2005, 20:13
A été remercié : 43 fois

Message non lu

lanarre a écrit : 18 août 2019, 23:17 Toutes les hypothèses sont envisageables.

En tous cas, conciliation ou pas... Mise à l'écart de Sébastien BERTHET ou pas... Par soucis de transparence (et parce qu'il y a beaucoup de bruits de couloir à ce sujet), j'espère que les communiqués (de la FFHG ou du LHC) post CNOSF nous en dirons plus sur la nature des flux financiers imputés au projet de patinoire à Saint-Priest et à l'origine du désaccord entre la FFHG et le LHC.

En plus, ça permettrait de savoir ce qu'il en est concrètement de la situation financière du club.
Car, que ce dernier reparte en LM ou descende en D3, il serait quand même bon que chacun sache dans quelles conditions financières les Lions le font (et quel est la pérennité à court/moyen/long terme de la structure actuelle).
Ben oui, c'est le seul truc intéressant de l'histoire..... quels sont les tenants initiaux de l'embrouille en cours !!! Le reste c'est finalement de la pâté pour chat !
Répondre