Salut a tous/toutes :

MISE A JOUR DU FORUM
A priori tout fonctionne maintenant. Pas mal de nouveautés esthétiques, de temps de chargement...
on fera évoluer tout ça encore d'ici début septembre ;) Quelques avatars proposés dans la galerie pour ceux qui n'en ont pas !

Nouveau système de validation des inscriptions pour limiter le spam. Si certains ont des soucis pour s'inscrire, contactez nous !

Afin d'améliorer l'affichage du forum, merci de mettre a jour l'URL de vos avatars ! Merci !

Et n'oubliez pas que vous pouvez toujours supprimer cette annonce lorsque vous n'en avez plus besoin.

Lyon 2019-2020

Le hockey sur glace en général, tous pays et toutes divisions. N'oubliez pas de lire les règles du forum !

Modérateur : Administrateurs

Boarding
Minime
Minime
Messages : 595
Enregistré le : 07 juin 2014, 12:56
A remercié : 4 fois
A été remercié : 12 fois

Message non lu

benoit a écrit : 28 août 2019, 20:33 si aucun accord ca veut dire que la fédé ne lache pas mais que le CNOSF defend lyon ?

etonnant

et je vois pas ce que le rapport va changer du coup, ca va se finir au TA
Le CNOSF c'est un peu comme une médiation, ils ne sont ni d'un côté ni de l'autre. Le fait qu'il n'y ait pas d'accord veut dire que Lyon et la FFHG ne se sont pas mis d'accord à l'amiable.
Maintenant le conciliateur va faire une proposition qui lui parait la plus judicieuse (et pas forcément la plus juste) pour que les deux parties se mettent d'accord. Mais là encore Lyon et la FFHG auront le droit de ne pas être d'accord.
C'est pour ça que 90% du temps ce genre d'histoire se fini au TAS qui lui rendra une décision ferme à laquelle les deux parties devront se soumettre sans broncher.
drap
MVP
MVP
Messages : 5153
Enregistré le : 16 déc. 2004, 19:51
A remercié : 12 fois
A été remercié : 20 fois

Message non lu

Boarding a écrit : 28 août 2019, 21:11
benoit a écrit : 28 août 2019, 20:33 si aucun accord ca veut dire que la fédé ne lache pas mais que le CNOSF defend lyon ?

etonnant

et je vois pas ce que le rapport va changer du coup, ca va se finir au TA
Le CNOSF c'est un peu comme une médiation, ils ne sont ni d'un côté ni de l'autre. Le fait qu'il n'y ait pas d'accord veut dire que Lyon et la FFHG ne se sont pas mis d'accord à l'amiable.
Maintenant le conciliateur va faire une proposition qui lui parait la plus judicieuse (et pas forcément la plus juste) pour que les deux parties se mettent d'accord. Mais là encore Lyon et la FFHG auront le droit de ne pas être d'accord.
C'est pour ça que 90% du temps ce genre d'histoire se fini au TAS qui lui rendra une décision ferme à laquelle les deux parties devront se soumettre sans broncher.
et en générale le TA ou le TAS suit assez souvent l'avis du CNSOF
LionHeart
Cadet
Cadet
Messages : 1184
Enregistré le : 30 août 2015, 14:45
Localisation : Lyon
A remercié : 3 fois
A été remercié : 2 fois

Message non lu

ledecapsuleur a écrit : 28 août 2019, 20:25 https://www.hockeyfrance.com/ffhg/actua ... RS5RvHarYU

encore un peu de patience !!!
Moi qui me faisait une joie d'aller voir le match amical gratuit contre les Sangliers !
Je suppose qu'avec ça ce sera annulé, comme à Gap d'ailleurs.
Comment imaginer que l'équipe soit compétitive dans ces conditions ?
Le stress doit être maximum pour chacun des membres du club et de l'équipe !
Franchement on est à 15 jours du début de saison, c'est assez dramatique !
Pour moi les questions fondamentales sont : les 400k€ sont-ils bien sur le compte bancaire du LHC, et y-a-t-il de la trésorerie pour cette nouvelle saison ?
Si une des 2 réponses est non, ce n'est même pas la peine de discuter, c'est D3 ou plus rien d'ailleurs et aventure terminée.
Si c'est oui, alors amende (là discussion sur un éventuel allègement) et éventuellement points de pénalité.
Mais de grâce, arrêtez de faire traîner ce mauvais feuilleton, on a déjà celui de Neymar qui nous pourrit notre fin d'été, alors un peu de sérieux, si les conditions financières sont remplies à minima pour cette saison, alors go pour une MAGNUS à 12, et si c'est Non ce sera à 11 puisqu'aucun club de D1 n'est prêt à monter ...
Si au final c'est oui pour que Lyon reste mais amputé de ses meilleurs joueurs, perso je n'y vois aucun intérêt, il n'y avait déjà plus beaucoup de fans la saison dernière, mais là ce serait encore bien pire, alors un LHC sans supporters avec seulement quelques spectateurs : Non Merci !
:mrgreen: Lionheart, le vrai Lion :mrgreen:
PLF80
Cadet
Cadet
Messages : 1390
Enregistré le : 23 févr. 2015, 15:52
A remercié : 50 fois
A été remercié : 122 fois

Message non lu

Et j'imagine qu'il faut l'accord des DEUX parties pour débloquer la situation pour de bon... Sans quoi on va droit vers le tribunal ?

Même si je comprendrais évidemment la décision du LHC d'aller au bout du bout, la saisie du tribunal annoncerait quasi-définitivement une saison à 11 car je vois vraiment pas comment Lyon pourrait être réintégré en cours de route... Et quand bien même, ils auront eu une pré-saison chaotique et probablement des départs (peut-être pas tous remplacés), donc le maintien s'annoncerait franchement héroïque. Mais peut-être que le maintien à l'arrache ou une rétrogradation sportive/administrative en D1 est le but recherché... ? (pour éviter la D3)
Image
Image
lyoson
En ligue Magnus
En ligue Magnus
Messages : 3603
Enregistré le : 19 mars 2015, 13:02
Localisation : Montréal
A remercié : 5 fois
A été remercié : 13 fois
Contact :

Message non lu

PLF80 a écrit : 28 août 2019, 21:43 Et j'imagine qu'il faut l'accord des DEUX parties pour débloquer la situation pour de bon... Sans quoi on va droit vers le tribunal ?

Même si je comprendrais évidemment la décision du LHC d'aller au bout du bout, la saisie du tribunal annoncerait quasi-définitivement une saison à 11 car je vois vraiment pas comment Lyon pourrait être réintégré en cours de route... Et quand bien même, ils auront eu une pré-saison chaotique et probablement des départs (peut-être pas tous remplacés), donc le maintien s'annoncerait franchement héroïque. Mais peut-être que le maintien à l'arrache ou une rétrogradation sportive/administrative en D1 est le but recherché... ? (pour éviter la D3)
mais la D1 est impossible, en tout cas cette année.

ce que je trouve domageable dans ce genre de situation (pas que lyon, mais pareil pour Dijon ou Epinal...) c'est que les délais d'étude (et donc d'appel et autre) sont longs ce qui ne permet pas des ajustement en cours d'été

On est a peut pret sur que la fédé va refuser l'offre du CNOSF mais j'attends quand me^me de voir quels ont été les propositions des uns des autres. Et toujours aucuns retours de la part du club...
Image
Image
Image
PLF80
Cadet
Cadet
Messages : 1390
Enregistré le : 23 févr. 2015, 15:52
A remercié : 50 fois
A été remercié : 122 fois

Message non lu

lyoson a écrit : 28 août 2019, 21:47
PLF80 a écrit : 28 août 2019, 21:43 Et j'imagine qu'il faut l'accord des DEUX parties pour débloquer la situation pour de bon... Sans quoi on va droit vers le tribunal ?

Même si je comprendrais évidemment la décision du LHC d'aller au bout du bout, la saisie du tribunal annoncerait quasi-définitivement une saison à 11 car je vois vraiment pas comment Lyon pourrait être réintégré en cours de route... Et quand bien même, ils auront eu une pré-saison chaotique et probablement des départs (peut-être pas tous remplacés), donc le maintien s'annoncerait franchement héroïque. Mais peut-être que le maintien à l'arrache ou une rétrogradation sportive/administrative en D1 est le but recherché... ? (pour éviter la D3)
mais la D1 est impossible, en tout cas cette année.

ce que je trouve domageable dans ce genre de situation (pas que lyon, mais pareil pour Dijon ou Epinal...) c'est que les délais d'étude (et donc d'appel et autre) sont longs ce qui ne permet pas des ajustement en cours d'été

On est a peut pret sur que la fédé va refuser l'offre du CNOSF mais j'attends quand me^me de voir quels ont été les propositions des uns des autres. Et toujours aucuns retours de la part du club...
Non non je parle de la D1 pour la saison d'après du coup.

En fait la stratégie du LHC (enfin celle que j'imagine) serait d'obtenir gain de cause de la part du tribunal et de faire une saison "merdique" pour peut-être (dans le pire des cas) se retrouver rétrogradé en D1 (sportivement ou administrativement) pour éviter la D3 maintenant.

Mais ce n'est qu'une simple supposition personnelle et purement théorique hein, je n'ai ni preuve ni conviction...
Image
Image
nimb
Junior
Junior
Messages : 1910
Enregistré le : 18 avr. 2004, 21:22
Localisation : Colmar
A remercié : 50 fois
A été remercié : 47 fois

Message non lu

yaquinclic a écrit : 28 août 2019, 18:57
tempest a écrit : 28 août 2019, 00:09 De toute façon, un jour ou l'autre il faudra bien que Nice saute puisqu'il n'ont pas jeune, pas de formation, pas d'infrastructure et pas de centre de formation ...... !!!! (et je précise que je n'ai strictement rien contre Nice !)
Plus les années passent, plus je trouve que le père Bounour avait raison. Les clubs en élite sont là pour donner du spectacle et susciter l'envie. La formation doit se faire aux échelons inférieurs. A sa vision j'ajouterais; tant que la formation et les transferts n'apportent rien aux clubs formateurs ou pas actuels, il en sera ainsi. La formation doit être un business pour être pris au sérieux. Aujourd'hui les clubs ne visent que le portefeuille des parents avec la course du nombre de licenciers sans formation digne de ce nom. Que le jeune soit bon ou pas, il sera gardé, pourquoi ?

A+ :)
D'un autre côté, une société commerciale, si elle veut faire du spectacle, doit aussi penser à faire des investissements, et pas seulement que des dépenses de fonctionnement.
Et dans le cas présent, ne pas investir que dans les infrastructures immobilières, sinon, çà rime à quoi une patoche si tu n'as personne à faire monter sur la glace.
Le fait d'investir dans la formation, çà peut servir de parapluie quand c'est la période des vaches maigres, ou lorsque la moitié de tes stars professionnelles sont à l'infirmerie. Là, tu as beau avoir les meilleurs joueurs du monde, si la grippe t'en mets la moitié sur le carreau, tu redeviens tout petit.
Pour que des clubs puissent évoluer, il faut qu'ils aient des joueurs. SI tout le monde se dit que c'est plus facile d'acheter plutôt que de former des joueurs, le système va gripper très rapidement..... et sous-traiter systématiquement la formation à des clubs "d'en dessous" donc théoriquement moins aisés..... là, j'avoue que la logique m'échappe, même s'il est vrai qu'il reste encore des clubs dans ce cas.
Le débat n'est pas simple....
Et pour en revenir à Lyon, je me suis toujours demandé comment une ville qui dispose d'un potentiel démographique et économique pareil puisse produire aussi mal à ce sujet
Boarding
Minime
Minime
Messages : 595
Enregistré le : 07 juin 2014, 12:56
A remercié : 4 fois
A été remercié : 12 fois

Message non lu

PLF80 a écrit : 28 août 2019, 21:43 Et j'imagine qu'il faut l'accord des DEUX parties pour débloquer la situation pour de bon... Sans quoi on va droit vers le tribunal ?

Même si je comprendrais évidemment la décision du LHC d'aller au bout du bout, la saisie du tribunal annoncerait quasi-définitivement une saison à 11 car je vois vraiment pas comment Lyon pourrait être réintégré en cours de route... Et quand bien même, ils auront eu une pré-saison chaotique et probablement des départs (peut-être pas tous remplacés), donc le maintien s'annoncerait franchement héroïque. Mais peut-être que le maintien à l'arrache ou une rétrogradation sportive/administrative en D1 est le but recherché... ? (pour éviter la D3)
C'est rare mais c'est pourtant quelque chose qui s'est déjà produit dans le football français en L2 et en National il y a quelques années.
Avatar du membre
lanarre
MVP
MVP
Messages : 7648
Enregistré le : 19 oct. 2004, 12:47
Localisation : Rouen
A remercié : 81 fois
A été remercié : 125 fois

Message non lu

Tout ce qu'on peut conclure à l'issue de ce 28/08, c'est que même si la FFHG et/ou le LHC ont fait des concessions vis-à-vis de leur posture réciproque à l'issue des procédures fédérales, le chemin à réaliser pour un accord à l'amiable est encore trop grand.

Et, je ne serai pas surpris que le principal point de divergence se trouve être dans l'appréciation du respect (ou non) du COF 2018-2019 et les éventuelles sanctions associées : il est facile de déduire des postures post exclusion du LHC de la LM que du côté lyonnais ont estime avoir respecté le COF 2018-2019 avec un budget à l'équilibre grâce à la rentrée exceptionnelle de 400 K€ lié à la SCI alors que d'un point de vue fédéral, l'exercice est déficitaire de 390 K€ (les 400 K€ étant à imputer à 2019-2020).

Attendons de voir ce qui va ressortir du rapport du conciliateur.
Mais quelque soit la proposition faite par le CNOSF, je pense que personne n'en sortira gagnant maintenant... :nono:
Amicalement
B. Lanarre

Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part. [Jean Dion]

Amateur de jazz : http://camart-jazz.wifeo.com
drap
MVP
MVP
Messages : 5153
Enregistré le : 16 déc. 2004, 19:51
A remercié : 12 fois
A été remercié : 20 fois

Message non lu

PLF80 a écrit : 28 août 2019, 21:43 Et j'imagine qu'il faut l'accord des DEUX parties pour débloquer la situation pour de bon... Sans quoi on va droit vers le tribunal ?

Même si je comprendrais évidemment la décision du LHC d'aller au bout du bout, la saisie du tribunal annoncerait quasi-définitivement une saison à 11 car je vois vraiment pas comment Lyon pourrait être réintégré en cours de route... Et quand bien même, ils auront eu une pré-saison chaotique et probablement des départs (peut-être pas tous remplacés), donc le maintien s'annoncerait franchement héroïque. Mais peut-être que le maintien à l'arrache ou une rétrogradation sportive/administrative en D1 est le but recherché... ? (pour éviter la D3)
le CNSOF est juste un avis consultatif personne n'est tenue de s'y tenir, il donne un avis c'est tous

par contre si le CNSOF va dans le sens de Lyon et que la fédé refuse toujours et que lyon va au tribunal la le club de lyon pourrait demander des dommages est interet a la fédération et qui sait ça pourrait chiffrer gros au final la fédé prendrait elle le risque d'aller a l'encontre de l'avis du CNSOF si il est favorable a lyon?

ne pas oublié que le tribunal suit souvent l'avis du CNSOF
Avatar du membre
lanarre
MVP
MVP
Messages : 7648
Enregistré le : 19 oct. 2004, 12:47
Localisation : Rouen
A remercié : 81 fois
A été remercié : 125 fois

Message non lu

nimb a écrit : 28 août 2019, 21:59Et pour en revenir à Lyon, je me suis toujours demandé comment une ville qui dispose d'un potentiel démographique et économique pareil puisse produire aussi mal à ce sujet
+1

Moi aussi ça m'échappe... d'autant que le hockey a quand même une histoire à Lyon.
Amicalement
B. Lanarre

Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part. [Jean Dion]

Amateur de jazz : http://camart-jazz.wifeo.com
drap
MVP
MVP
Messages : 5153
Enregistré le : 16 déc. 2004, 19:51
A remercié : 12 fois
A été remercié : 20 fois

Message non lu

Boarding a écrit : 28 août 2019, 22:09
PLF80 a écrit : 28 août 2019, 21:43 Et j'imagine qu'il faut l'accord des DEUX parties pour débloquer la situation pour de bon... Sans quoi on va droit vers le tribunal ?

Même si je comprendrais évidemment la décision du LHC d'aller au bout du bout, la saisie du tribunal annoncerait quasi-définitivement une saison à 11 car je vois vraiment pas comment Lyon pourrait être réintégré en cours de route... Et quand bien même, ils auront eu une pré-saison chaotique et probablement des départs (peut-être pas tous remplacés), donc le maintien s'annoncerait franchement héroïque. Mais peut-être que le maintien à l'arrache ou une rétrogradation sportive/administrative en D1 est le but recherché... ? (pour éviter la D3)
C'est rare mais c'est pourtant quelque chose qui s'est déjà produit dans le football français en L2 et en National il y a quelques années.
oui et c'est toujours en procès

il faut savoir que luzenac a gagné a chaque fois mais n'a a ce jour pas obtenue la sommes d'argent réclamé ( la ils ont touchés que 17K€) et il demande 40 million d'euro.

le fait que la ffhg a déjà annoncé une ligue magnus a 11 club pourrait etre considéré comme une faute de la part du tribunal
LHC:Ohlas m'a tuer
Poussin
Poussin
Messages : 159
Enregistré le : 11 août 2019, 12:39
A remercié : 15 fois
A été remercié : 3 fois

Message non lu

lanarre a écrit : 28 août 2019, 22:11 Tout ce qu'on peut conclure à l'issue de ce 28/08, c'est que même si la FFHG et/ou le LHC ont fait des concessions vis-à-vis de leur posture réciproque à l'issue des procédures fédérales, le chemin à réaliser pour un accord à l'amiable est encore trop grand.

Et, je ne serai pas surpris que le principal point de divergence se trouve être dans l'appréciation du respect (ou non) du COF 2018-2019 et les éventuelles sanctions associées : il est facile de déduire des postures post exclusion du LHC de la LM que du côté lyonnais ont estime avoir respecté le COF 2018-2019 avec un budget à l'équilibre grâce à la rentrée exceptionnelle de 400 K€ lié à la SCI alors que d'un point de vue fédéral, l'exercice est déficitaire de 390 K€ (les 400 K€ étant à imputer à 2019-2020).

Attendons de voir ce qui va ressortir du rapport du conciliateur.
Mais quelque soit la proposition faite par le CNOSF, je pense que personne n'en sortira gagnant maintenant... :nono:
Ben oui, mais on le sait depuis le début (au moins depuis le verdict de la commission d'appel) : tout dépend de la date de prise en compte d'un versement (de 400K€) et, à priori, le CAC l'a pris en compte sur 2018/2019 et la CNSCG non. Par ailleurs, le COF a pu aussi être respecté sans une dépense exceptionnelle de 400K€ qui aurait dû être remboursée avant le 30/04...
D'autres points de divergences possibles : le départ du président, le nombre de points retirés ou autres sanctions additionnelles pour accepter la réintégration, etc...
Dans un club, la fédération fédère, le président préside, l'entraîneur entraîne, les supporters supportent et les joueurs jouent !
Le plus dur ce n'est pas d'arriver au sommet, c'est de s'y maintenir...
Avatar du membre
benoit
Senior D2
Senior D2
Messages : 2881
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 6 fois
A été remercié : 100 fois

Message non lu

lanarre a écrit : 28 août 2019, 22:18
nimb a écrit : 28 août 2019, 21:59Et pour en revenir à Lyon, je me suis toujours demandé comment une ville qui dispose d'un potentiel démographique et économique pareil puisse produire aussi mal à ce sujet
+1

Moi aussi ça m'échappe... d'autant que le hockey a quand même une histoire à Lyon.
je suis sur que si ils changeaient de president ca serait pas la meme
Avatar du membre
lanarre
MVP
MVP
Messages : 7648
Enregistré le : 19 oct. 2004, 12:47
Localisation : Rouen
A remercié : 81 fois
A été remercié : 125 fois

Message non lu

LHC:Ohlas m'a tuer a écrit : 28 août 2019, 22:24
lanarre a écrit : 28 août 2019, 22:11 Tout ce qu'on peut conclure à l'issue de ce 28/08, c'est que même si la FFHG et/ou le LHC ont fait des concessions vis-à-vis de leur posture réciproque à l'issue des procédures fédérales, le chemin à réaliser pour un accord à l'amiable est encore trop grand.

Et, je ne serai pas surpris que le principal point de divergence se trouve être dans l'appréciation du respect (ou non) du COF 2018-2019 et les éventuelles sanctions associées : il est facile de déduire des postures post exclusion du LHC de la LM que du côté lyonnais ont estime avoir respecté le COF 2018-2019 avec un budget à l'équilibre grâce à la rentrée exceptionnelle de 400 K€ lié à la SCI alors que d'un point de vue fédéral, l'exercice est déficitaire de 390 K€ (les 400 K€ étant à imputer à 2019-2020).

Attendons de voir ce qui va ressortir du rapport du conciliateur.
Mais quelque soit la proposition faite par le CNOSF, je pense que personne n'en sortira gagnant maintenant... :nono:
Ben oui, mais on le sait depuis le début (au moins depuis le verdict de la commission d'appel) : tout dépend de la date de prise en compte d'un versement (de 400K€) et, à priori, le CAC l'a pris en compte sur 2018/2019 et la CNSCG non. Par ailleurs, le COF a pu aussi être respecté sans une dépense exceptionnelle de 400K€ qui aurait dû être remboursée avant le 30/04...
D'autres points de divergences possibles : le départ du président, le nombre de points retirés ou autres sanctions additionnelles pour accepter la réintégration, etc...
Nul part j'ai vu que les comptes certifiés par le CAC contenait cette fameuse facture !

Je serai même bien curieux de savoir à quelle date précise cette facture liée à ce revenu exceptionnel a été émise et à quelle date précise le CAC a instruit la certification des comptes du LHC.

Pour moi, le seul fait de parler d'un "revenu exceptionnel" sous forme de facturation me laisse à penser qu'il n'est pas (et n'a jamais été) dans les comptes 2018-2019 (donc certifiés par le CAC) et que c'est une lecture faite par le club qui vient l'imputer à l'exercice 2018-2019 pour couvrir une dépense de trésorerie (au compte de la future SCI) qui a eu lieu sur l'exercice 2018-2019.

Conceptuellement, ça s'entend... Comptablement (selon les normes françaises) non !
Amicalement
B. Lanarre

Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part. [Jean Dion]

Amateur de jazz : http://camart-jazz.wifeo.com
flo_lyon
Junior Elite
Junior Elite
Messages : 2469
Enregistré le : 01 mai 2009, 20:27
Localisation : Tahiti
A remercié : 16 fois
A été remercié : 13 fois

Message non lu

lanarre a écrit : 28 août 2019, 22:18
nimb a écrit : 28 août 2019, 21:59Et pour en revenir à Lyon, je me suis toujours demandé comment une ville qui dispose d'un potentiel démographique et économique pareil puisse produire aussi mal à ce sujet
+1

Moi aussi ça m'échappe... d'autant que le hockey a quand même une histoire à Lyon.
Alors, ayant joué en mineur dans le club fin des années 90 début 2000, je vais apporter mon point de vue.
À cette époque y'avait franchement de quoi faire niveau effectif. Le club fesait jeu égal avec tous les club de la région dans pratiquement toutes les catégories. Malheureusement la gestion plus que scandaleuse de Berthet père (à l'epoque président de l'asso) à complètement tué le mineur avec un dépeuplement de toutes les équipes jeunes de façon énorme.
Il a fallu du temps mais une poignée de personnes avec de la volonté on réussi à le dégager mais le mal était fait. Depuis c'est dur. Et puis le fils ne montré pas plus d'envie à développer le mineur avec une relation tendu entre l'equipe chargé des seniors et l'Association.
Si un jour quelqu'un arrive à dégager cette mafia, on pourra sabré le Champagne.
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 14607
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 245 fois
A été remercié : 212 fois

Message non lu

Boarding a écrit : 28 août 2019, 21:11
benoit a écrit : 28 août 2019, 20:33 si aucun accord ca veut dire que la fédé ne lache pas mais que le CNOSF defend lyon ?

etonnant

et je vois pas ce que le rapport va changer du coup, ca va se finir au TA
Le CNOSF c'est un peu comme une médiation, ils ne sont ni d'un côté ni de l'autre. Le fait qu'il n'y ait pas d'accord veut dire que Lyon et la FFHG ne se sont pas mis d'accord à l'amiable.
Maintenant le conciliateur va faire une proposition qui lui parait la plus judicieuse (et pas forcément la plus juste) pour que les deux parties se mettent d'accord. Mais là encore Lyon et la FFHG auront le droit de ne pas être d'accord.
C'est pour ça que 90% du temps ce genre d'histoire se fini au TAS qui lui rendra une décision ferme à laquelle les deux parties devront se soumettre sans broncher.
ça se finit plutôt au TA qu'au TAS, qui est une instance internationale, qui ne traite généralement pas des problèmes financiers (compétence plus sur dopage, transferts intenationaux...)
tempest
Senior D2
Senior D2
Messages : 2547
Enregistré le : 13 févr. 2005, 20:13
A remercié : 37 fois
A été remercié : 43 fois

Message non lu

lanarre a écrit : 28 août 2019, 22:11 Tout ce qu'on peut conclure à l'issue de ce 28/08, c'est que même si la FFHG et/ou le LHC ont fait des concessions vis-à-vis de leur posture réciproque à l'issue des procédures fédérales, le chemin à réaliser pour un accord à l'amiable est encore trop grand.

Et, je ne serai pas surpris que le principal point de divergence se trouve être dans l'appréciation du respect (ou non) du COF 2018-2019 et les éventuelles sanctions associées : il est facile de déduire des postures post exclusion du LHC de la LM que du côté lyonnais ont estime avoir respecté le COF 2018-2019 avec un budget à l'équilibre grâce à la rentrée exceptionnelle de 400 K€ lié à la SCI alors que d'un point de vue fédéral, l'exercice est déficitaire de 390 K€ (les 400 K€ étant à imputer à 2019-2020).

Attendons de voir ce qui va ressortir du rapport du conciliateur.
Mais quelque soit la proposition faite par le CNOSF, je pense que personne n'en sortira gagnant maintenant... :nono:
Et que si la divergence provient de l'appréciation de l'année d'imputation comptable du revenu exceptionnel , ce qui reste purement subjectif que ce soit d'un point de vue LHC ou FFHG, alors les 2 parties (même si le LHC a une "prime" à l'embrouille) ne sortiront pas gagnantes de cette histoire !!

On peut en effet imaginer que, jurisprudence faisant, chaque imputation comptable des subventions qui sont bien souvent en décalage pourrait alors être contesté par n'importe quelle organisation partie prenante de la compétition !!! (et ceci même si elles sont écrites dans le budget) !

Pourquoi une subvention versé en septembre 2019 devrait elle être rétroactivement imputée au prorata sur la saison 2018/2019 si cela se pratique ainsi ....On peut ouvrir la boîte à embrouille !!!
tempest
Senior D2
Senior D2
Messages : 2547
Enregistré le : 13 févr. 2005, 20:13
A remercié : 37 fois
A été remercié : 43 fois

Message non lu

lanarre a écrit : 28 août 2019, 22:18
nimb a écrit : 28 août 2019, 21:59Et pour en revenir à Lyon, je me suis toujours demandé comment une ville qui dispose d'un potentiel démographique et économique pareil puisse produire aussi mal à ce sujet
+1

Moi aussi ça m'échappe... d'autant que le hockey a quand même une histoire à Lyon.
Parce qu'il n'y a rien eu de fait dans ce domaine et qu'il n'y a pas vraiment de contraintes fédérales à ce sujet .... Regardez les équipes qui prétendent à la montée en Magnus.... Pour l'instant elles sont 100% sèches dans la formation de JFL ....

D'ailleurs comme je l'ai écrit précédemment , si Marseille monte en Magnus, Les "JFL D'AZUR" qui proviennent souvent de GAP, etc, vont prendre de la valeur et Nice devra ramer sûrement un peu plus fort pour faire son effectif !!!
Hapal
Poussin
Poussin
Messages : 97
Enregistré le : 30 nov. 2016, 14:40
A remercié : 1 fois
A été remercié : 5 fois

Message non lu

tempest a écrit : 28 août 2019, 00:09
Et pour en revenir à Lyon, je me suis toujours demandé comment une ville qui dispose d'un potentiel démographique et économique pareil puisse produire aussi mal à ce sujet
Là je ne te comprend pas. A Paris, le potentiel est 10 fois plus important, une histoire (les français volants) et pas de hockey de haut niveau non plus. Le potentiel économique/démographique n'explique pas tout.
Inversement, pendant longtemps, les meilleurs clubs étaient ceux des villages alpins : Chamonix, Villard, Mégève, St Gervais...
Hapal
Poussin
Poussin
Messages : 97
Enregistré le : 30 nov. 2016, 14:40
A remercié : 1 fois
A été remercié : 5 fois

Message non lu

ça sent pas bon pour le hockey en magnus à Lyon cette année. ça va se finir au tribunal, donc le championnat commencera à 11.
Et même en cas de gain de cause pour le LHC, il ne vont pas réintégrer l'équipe au milieu de la saison, de toute façon les joueurs seront partis. (Je pense qu'ils doivent être aujourd'hui en recherche active)
Je ne connais pas tous les tenants et aboutissants de cette histoire mais c'est un beau gâchis, de la part des 2 parties.
Avatar du membre
benoit
Senior D2
Senior D2
Messages : 2881
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 6 fois
A été remercié : 100 fois

Message non lu

des 2 parties ? sérieusement quel est l'intérêt pour la fédé a rétrograder Lyon ? elle y gagne quoi ?

c'est ça qu'il faut se demander

ça va à l'encontre de tout ce qu'il pousse depuis des années

pour moi si ils font ça c'est que vraiment le dossier est dégueulasse
tempest
Senior D2
Senior D2
Messages : 2547
Enregistré le : 13 févr. 2005, 20:13
A remercié : 37 fois
A été remercié : 43 fois

Message non lu

Hapal a écrit : 29 août 2019, 11:58
tempest a écrit : 28 août 2019, 00:09
Et pour en revenir à Lyon, je me suis toujours demandé comment une ville qui dispose d'un potentiel démographique et économique pareil puisse produire aussi mal à ce sujet
Là je ne te comprend pas. A Paris, le potentiel est 10 fois plus important, une histoire (les français volants) et pas de hockey de haut niveau non plus. Le potentiel économique/démographique n'explique pas tout.
Inversement, pendant longtemps, les meilleurs clubs étaient ceux des villages alpins : Chamonix, Villard, Mégève, St Gervais...
Bon , il y a une erreur dans la manipulation puisque ce n'est pas moi l'auteur de ces lignes, cependant je peux répondre quand même ....

La région parisienne (puisqu'il faut l'appeler ainsi pour le hockey élite) a été quand même fait jeu égal avec les Alpes par l'intermédiaire de Viry-châtillon jusqu'au début des année 90. Le déclin est venu après la montée en puissance du centre de formation rouennais qui captait les meilleurs jeunes parisiens qui souhaitaient faire carrière dans le hockey !!
lyoson
En ligue Magnus
En ligue Magnus
Messages : 3603
Enregistré le : 19 mars 2015, 13:02
Localisation : Montréal
A remercié : 5 fois
A été remercié : 13 fois
Contact :

Message non lu

match de samedi a Gap annulé, annoncé par le club haut alpin
Image
Image
Image
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 14607
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 245 fois
A été remercié : 212 fois

Message non lu

lyoson a écrit : 29 août 2019, 15:06 match de samedi a Gap annulé, annoncé par le club haut alpin
Ils tablaient sans doute sur une conciliation en audience (en mode méthode Coué ?)

Comme elle n'a pas eu lieu, ils peuvent pas maintenir les matches, car ils doivent se douter que quelle que soit la proposition, la fédé restera sur sa position (sauf énorme retournement)
Répondre