Salut a tous/toutes :

Nouveau système de validation des inscriptions pour limiter le spam. Si certains ont des soucis pour s'inscrire, contactez nous !

Des petits malins tentent d'ajouter des liens spams dans les messages.
Soyez vigilants et signalez nous ce type de message afin qu'on les supprime.

Afin d'améliorer l'affichage du forum, merci de mettre a jour l'URL de vos avatars ! Merci !

Et n'oubliez pas que vous pouvez toujours supprimer cette annonce lorsque vous n'en avez plus besoin.

Lyon 2019-2020

Le hockey sur glace en général, tous pays et toutes divisions. N'oubliez pas de lire les règles du forum !

Modérateur : Administrateurs

Big Carlsson
Moustique
Moustique
Messages : 47
Enregistré le : 21 juil. 2018, 18:12

Message non lu 13 août 2019, 21:37

Dernier message de la page précédente :

Dans tous les sports on retrouve toujours a dire sur le calendrier c'est assez classique.
Avec 26 matchs on se plaignait de ne pas jouer assez et par ricoché de ne pas être assez attractifs pour les joueurs étrangers, maintenant à 44 matchs on joue trop et on fait trop de déplacements...
Le passage de 26 à 44 à était si je ne me trompe pas avec 2 ans de retard par rapport au projet de base, les clubs ont donc été prévenu 5 ou 6 ans avant. Cette réforme est nécessaire pour faire avancer le championnat et le mettre dans les standards européens rien de plus. C'est sur que ça fait la part belle au grosses villes ou grosses patinoires amenées à monter (Marseille, Cergy) ou au gros clubs bien installés (Rouen, Grenoble) mais à un moment il faut choisir entre rester à tout jamais une ligue semi-pro ou forcer les choses quitte à faire de la casse.
lanarre
MVP
MVP
Messages : 7247
Enregistré le : 19 oct. 2004, 12:47
Localisation : Rouen
A remercié : 43 fois
A été remercié : 58 fois

Message non lu 13 août 2019, 21:39

benoit a écrit :
13 août 2019, 20:43
LionHeart a écrit :
13 août 2019, 20:26
slap a écrit :
13 août 2019, 17:24


Plus que les vautours qui rodent, ce sont les joueurs qui , à juste titre assurent leur futur ! Et ils ont bien raison !
Qu'ils négocient en parallèle c'est normal, qu'ils n'attendent même pas de connaître la décision du CNOSF, c'est à mon goût plus que limite, mais bon quand le bateau prend l'eau il vaut peut-être mieux le quitter quand le rivage n'est pas trop loin et encore plus si un gentil sauveteur passe à côté.
le club qui a besoin d'un joueur il va pas attendre
les joueurs sont pros c'est leur gagne pain, qu'ils ne prennent pas de risque me parait bien comprehensible
+1

D'autant plus qu'on parle d'un étranger venu en France pour participer à la LM dans un club qui a du se présenter comme ambitieux et qui là doit comprendre que le dit club risque de se montrer beaucoup moins ambitieux que prévu.

Et vue le profil du joueur, s'il ressort de la conciliation que le club doit couper des têtes pour être maintenu en LM, il risquait d'être de ceux prenant la charrette.
Amicalement
B. Lanarre

Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part. [Jean Dion]

Amateur de jazz : http://camart-jazz.wifeo.com
PLF80
Minime
Minime
Messages : 707
Enregistré le : 23 févr. 2015, 15:52
A remercié : 19 fois
A été remercié : 42 fois

Message non lu 13 août 2019, 21:44

LHC:Ohlas m'a tuer a écrit :
13 août 2019, 20:07
bomantz a écrit :
13 août 2019, 19:56
Au delà du problème de Lyon, club non validé, 3 autres sont sous mesures d'encadrements, soit 1/3 des clubs de la Magnus en difficulté avéré. On ne parle pas de ceux qui sont ricrac ( au bas mot 3 clubs).
Une équipe de France qui a montré ces limites.

Peut être est il temps que la fédé (qui fut une étape essentielle de l’émancipation du hockey en France) se remette en question, voir se renouvelle dans ces projets, objectifs et/ou cadres...
Je ne prendrais qu'un exemple pour illustré mon propos : passer à 44 matchs est vraiment une bonne idée. Le calendrier dans sa dimension temporelle et spatiale ne tiens pas compte des difficultés des clubs et/ou desiderata de ceux-ci. Finalement la bonne idée deviens contre productive d'un point de vue financier (puisqu'il s'agit du point essentiel de la structuration de la Magnus).
Ceci juste pour dire que, si je ne supporte pas Lyon particulièrement, on ne peut que se désoler de son sort et je souhaite bon courage à ces supporters, joueurs et bénévoles....
Heu... sur ce forum, il ne fait pas bon de prendre les autres clubs en exemple, surtout s'ils sont en difficulté. Je l'ai appris à mes dépends depuis dimanche... Et à mon avis je vais encore avoir droit à une salve de posts très constructifs sur qui je suis (et pas sur qui je ne suis pas)
Avant de répondre je vais préciser : c'est teinté d'humour...
On a jamais dit qu'il était interdit de comparer, ne prends pas tout au pied de la lettre.

C'est juste que quand tu dis par exemple que pour Amiens et Gap les fins de saison sont également difficiles, je me suis permis de rétorquer que c'est pas du tout le même contexte et que Lyon avec son potentiel aurait dû mieux s'en sortir. Maintenant tu peux avoir le navire le plus beau et le plus performant du monde avec les meilleurs moussaillons, si tu colles un capitaine boiteux il y a de gros risques pour que le navire coule quand même...

Après humour ou pas humour, je peux comprendre que tu sois agacé par certaines réponses mais essaie d'y voir le fond plus que la forme. Perso ici je discute hockey, le reste je m'en fous un peu.
Modifié en dernier par PLF80 le 13 août 2019, 21:55, modifié 1 fois.
Image
Image
LHC:Ohlas m'a tuer
Poussin
Poussin
Messages : 159
Enregistré le : 11 août 2019, 12:39
A remercié : 15 fois
A été remercié : 3 fois

Message non lu 13 août 2019, 21:50

lanarre a écrit :
13 août 2019, 21:28
LHC:Ohlas m'a tuer a écrit :
13 août 2019, 18:20

Merci pour vos précisions,
Le projet à OL City, à ce qui en est paru dans la presse ne comportait pas de bureaux pour le LHC, ni de locaux pour les équipes de jeunes, ni de salle de loisirs comme annoncées à Saint Priest. Par contre à OL City, le terrain était déjà acquis (le stade de football n'occupant "que" 10Ha sur les 45 de OL City). De plus ce n'est pas le LHC qui aurait géré la patinoire mais L'OL dans le cadre d'un projet bien plus vaste économiquement parlant... Donc, à mon sens, le projet à Saint Priest convient mieux au LHC pour le futur.

Pour le budget, même si certains articles parlent de 2M€ et d'un objectif de 5M€, je pense qu'il est en dessous des 2M€, au moins pour le réel, surtout depuis l'arrêt du partenariat avec l'OL qui de mémoire équilibrait le budget à 1,8M€
Je n'ai pas lu que la patinoire de Saint Priest, seule, permettait de doubler le budget. Mais par contre, a mon sens, elle permet de diversifier un peu les ressources et lisser un peu les aléas.
D'autre part, comme je l'ai déjà écris c'est une quasi obligation pour le club d'avoir des créneaux de glace supplémentaires pour le centre de formation et les équipes U17 et U20 (élite) qui sont obligatoires pour rester en SLM (la saison dernière le LHC avait retiré ses équipes pour faire des économies avant de les remettre après le début de la compétition).
La saison dernière également, la municipalité avait demandé au club d'inverser le match de CDF contre les Brûleurs de Loups au motif que le LHC jouerait trop de match à Charlemagne sur le mois d'octobre. Nous nous sommes qualifiés mais cela fait une recette en moins.
Dans un club, la fédération fédère, le président préside, l'entraîneur entraîne, les supporters supportent et les joueurs jouent !
Le plus dur ce n'est pas d'arriver au sommet, c'est de s'y maintenir...
LHC:Ohlas m'a tuer
Poussin
Poussin
Messages : 159
Enregistré le : 11 août 2019, 12:39
A remercié : 15 fois
A été remercié : 3 fois

Message non lu 13 août 2019, 22:07

lanarre a écrit :
13 août 2019, 20:46
La direction du club a pris des risques financiers pour structurer plus rapidement le club que les voisins d'à côté qui (pour certains) prennent vraiment leur temps (voir même un peu trop dans certains cas). Avec ces risques soient payant, le club risque de le payer... cher... très cher.
Justement la structuration est assez lourde et, à mon sens, ne peux pas beaucoup être anticipée avant d'être en SLM. La FFHG donne un an au club promu pour passer en SASP (par exemple) et c'est bien, mais pour d'autres parties du cahier des charges les délais devraient être modulés en fonction du temps nécessaire à les mener à bien sans mettre en péril le budget.
Après, et plus globalement, oui je pense que du côté de la FFHG on devrait commencer à repenser le logiciel.

Toutefois, n'oublions pas que les clubs sont parties prenantes dans la constitution du calendrier et que d'autre part le calendrier des réformes de la LM et des clubs n'a eu de cesse d'être repoussés par les mêmes clubs au profit de plus de temps pour se structurer (avec à la clé une structuration qui ne se faisait pas).

Pour moi, les torts sont donc partagés entre les instances fédérales et les clubs.
Bizarrement nos convictions se rapprochent un peu : la différence avec le calendrier initial c'est que justement les délais pouvaient, au départ, sembler lointains et que en plus (et je l'ai appris sur ce forum même) des dérogations ont été demandées (par les clubs) et obtenues (par la FFHG). Alors que maintenant les délais sont plus stricts (assistant coach, manager général) et pas forcément lointains (respect des pôles loisirs en 2021, CDI pour presque tout l'effectif dans 4 ans etc...) donc pour un club qui monte sans déjà avoir connu la SLM récemment, c'est très difficile de mener tous les projets de front qu'elle que soit la direction en place. Mais ce n'est que mon avis
Dans un club, la fédération fédère, le président préside, l'entraîneur entraîne, les supporters supportent et les joueurs jouent !
Le plus dur ce n'est pas d'arriver au sommet, c'est de s'y maintenir...
LHC:Ohlas m'a tuer
Poussin
Poussin
Messages : 159
Enregistré le : 11 août 2019, 12:39
A remercié : 15 fois
A été remercié : 3 fois

Message non lu 13 août 2019, 22:11

PLF80 a écrit :
13 août 2019, 21:44
Après humour ou pas humour, je peux comprendre que tu sois agacé par certaines réponses mais essaie d'y voir le fond plus que la forme. Perso ici je discute hockey, le reste je m'en fous un peu.
Sauf que dans mon cas, à l'heure actuelle, le club de hockey sur glace n'existe plus, d'une part.
Et d'autre part je ne me sens pas la compétence pour parler hockey sur ce forum. Désolé.
Néanmoins, quelque soit la suite des événements concernant le LHC, ma vie ne s'arrêtera pas pour autant, fort heureusement!
Dans un club, la fédération fédère, le président préside, l'entraîneur entraîne, les supporters supportent et les joueurs jouent !
Le plus dur ce n'est pas d'arriver au sommet, c'est de s'y maintenir...
LHC:Ohlas m'a tuer
Poussin
Poussin
Messages : 159
Enregistré le : 11 août 2019, 12:39
A remercié : 15 fois
A été remercié : 3 fois

Message non lu 13 août 2019, 22:17

lanarre a écrit :
13 août 2019, 21:28
Bref... Cette approche n'est pertinente que si le club joue le jeu et communique bien tous les éléments à la FFHG (l'état de la trésorie + les engagements pris non encore honorés).
Dans les cas des Boxers et des Remparts, si leur situation dérivait par rapport à leur COF (ce que je ne souhaite pas), la FFHG irait elle jusqu'à révoquer, en cours de saison, les points retirés avec sursis?
Dans un club, la fédération fédère, le président préside, l'entraîneur entraîne, les supporters supportent et les joueurs jouent !
Le plus dur ce n'est pas d'arriver au sommet, c'est de s'y maintenir...
benoit
Junior Elite
Junior Elite
Messages : 2468
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 5 fois
A été remercié : 48 fois

Message non lu 13 août 2019, 23:10

lanarre a écrit :
13 août 2019, 20:46

Toutefois, n'oublions pas que les clubs sont parties prenantes dans la constitution du calendrier et que d'autre part le calendrier des réformes de la LM et des clubs n'a eu de cesse d'être repoussés par les mêmes clubs au profit de plus de temps pour se structurer (avec à la clé une structuration qui ne se faisait pas).

Pour moi, les torts sont donc partagés entre les instances fédérales et les clubs.
attention avec la notion de "les clubs"
les clubs participent certes, mais les clubs ne sont pas une entité unique. les clubs n'ont pas tous les memes exigeances ou preferences
les gros clubs et les petits clubs n'ont pas les memes problematique (ni d'ailleurs la meme ecoute de la fédé ...).
lanarre
MVP
MVP
Messages : 7247
Enregistré le : 19 oct. 2004, 12:47
Localisation : Rouen
A remercié : 43 fois
A été remercié : 58 fois

Message non lu 14 août 2019, 00:00

LHC:Ohlas m'a tuer a écrit :
13 août 2019, 22:07
Bizarrement nos convictions se rapprochent un peu : la différence avec le calendrier initial c'est que justement les délais pouvaient, au départ, sembler lointains et que en plus (et je l'ai appris sur ce forum même) des dérogations ont été demandées (par les clubs) et obtenues (par la FFHG). Alors que maintenant les délais sont plus stricts (assistant coach, manager général) et pas forcément lointains (respect des pôles loisirs en 2021, CDI pour presque tout l'effectif dans 4 ans etc...) donc pour un club qui monte sans déjà avoir connu la SLM récemment, c'est très difficile de mener tous les projets de front qu'elle que soit la direction en place. Mais ce n'est que mon avis
En aucun cas nos conviction se rapprochent sur ce sujet !

Un club qui monte demain sait déjà à quoi s'en tenir aujourd'hui : il doit déjà préparer sa monter via une structuration progressive de son club pour être au plus prêt du CDC arrivé en LM.

Si des acteurs se disent surpris des exigences de la LM lorsqu'ils y montent sportivement... alors c'est que structurellement leur club n'est pas taillé pour être en LM et en tout état cause, ils n'auraient pas du sportivement parlant chercher à monter en LM.

Et ça tout le monde le sait depuis au moins 2006 (création de la FFHG) si ce n'est 2001 (Etats Généraux de Grenoble où toutes les orientations de la professionnalisation ont été pensée par les dirigeants et joueurs).

Donc non : les délais ne sont pas plus strict aujourd'hui qu'hier... :nonon:
Les délais considèrent juste que les mesures ont déjà (en théorie) étaient prises.

Ca fait bientôt 20 ans qu'on pointe du doigt que notre "élite" ne peut pas rester semie-pro (dans le meilleur des cas) ou amateur (dans la plupart des cas). On le dit, on l'écrit... mais concrètement dans les faits, il y a toujours des dirigeants qui ne veulent pas sortir des canevas de la fin des année 90 début des années 2000.

On fait passer le sportif avant tout...et bien souvent pour jouer à la grenouille que veut devenir plus grosse que le boeuf (rouennais ou grenoblois) !

Et parfois, en plus d'ambitions sportives non raisonnables, nous avons des "génies" qui nous pondent des projets financiers ou des méthodes de gestion "avant-gardistes" censées construire des club pérennes... et qui plombent le tout en 1, 2 3 ou 4 saisons (bien souvent après un titre chèrement acquis) en laissant soit des ardoises fiscales (problèmes URSSAF) soit des usines à gaz financières ingérables/irrécupérables.

Bref... ça fait 33 ans que je suis le hockey français... Et 33 ans que j'ai l'impression de revivre la même histoire arrivé à l'été.
Le hockey français c'est un peu comme un film avec Bill Murray... sauf qu'au lieu de se passer sur une journée, c'est sur un été que ça tourne en boucle. :pascontent2:
Amicalement
B. Lanarre

Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part. [Jean Dion]

Amateur de jazz : http://camart-jazz.wifeo.com
lanarre
MVP
MVP
Messages : 7247
Enregistré le : 19 oct. 2004, 12:47
Localisation : Rouen
A remercié : 43 fois
A été remercié : 58 fois

Message non lu 14 août 2019, 00:10

benoit a écrit :
13 août 2019, 23:10
lanarre a écrit :
13 août 2019, 20:46

Toutefois, n'oublions pas que les clubs sont parties prenantes dans la constitution du calendrier et que d'autre part le calendrier des réformes de la LM et des clubs n'a eu de cesse d'être repoussés par les mêmes clubs au profit de plus de temps pour se structurer (avec à la clé une structuration qui ne se faisait pas).

Pour moi, les torts sont donc partagés entre les instances fédérales et les clubs.
attention avec la notion de "les clubs"
les clubs participent certes, mais les clubs ne sont pas une entité unique. les clubs n'ont pas tous les memes exigeances ou preferences
les gros clubs et les petits clubs n'ont pas les memes problematique (ni d'ailleurs la meme ecoute de la fédé ...).
Mais c'est bien ce que je reproche aux clubs : de ne pas sortir de leurs guerres de chapelle entre gros et petits, entre clubs de plaine et clubs de montagne, ...

En fait, nous ne sommes jamais sortis des schémas de l'époque de la FFSG où les clubs n'étaient jamais unanimement en phase avec les projets fédéraux mais n'arrivaient pas à proposer des projets alternatifs (contre-pouvoir) faute de parler d'une seule voix.

C'est pourquoi mon jugement est plus dur envers les clubs (et là je parle de l'entité "clubs" dans son ensemble) qu'envers la FFHG.
Amicalement
B. Lanarre

Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part. [Jean Dion]

Amateur de jazz : http://camart-jazz.wifeo.com
bomantz
Benjamin
Benjamin
Messages : 321
Enregistré le : 06 nov. 2011, 14:15
A remercié : 1 fois
A été remercié : 6 fois

Message non lu 14 août 2019, 09:39

Dans tous les sports on retrouve toujours a dire sur le calendrier c'est assez classique.
Avec 26 matchs on se plaignait de ne pas jouer assez et par ricoché de ne pas être assez attractifs pour les joueurs étrangers, maintenant à 44 matchs on joue trop et on fait trop de déplacements...
Le passage de 26 à 44 à était si je ne me trompe pas avec 2 ans de retard par rapport au projet de base, les clubs ont donc été prévenu 5 ou 6 ans avant. Cette réforme est nécessaire pour faire avancer le championnat et le mettre dans les standards européens rien de plus. C'est sur que ça fait la part belle au grosses villes ou grosses patinoires amenées à monter (Marseille, Cergy) ou au gros clubs bien installés (Rouen, Grenoble) mais à un moment il faut choisir entre rester à tout jamais une ligue semi-pro ou forcer les choses quitte à faire de la casse.


Je pense que tu ne trouvera pas beaucoup de monde pour revenir à 26matchs, on est bien d'accord. Il n'y a pas trop de déplacements, mais ceux ci peuvent être bien mieux optimisés et repartis de manière plus logique.
Maintenant de ce qui est de favoriser les grandes villes (c'est à partir de combien d'habitants une grande ville?), on a pas beaucoup d'exemples favorables : feu français volants, le LHC en D3, Bordeaux et une dette explosive. Quand aux autres clubs, ils finissent l'exercice financier tout juste. Seul Grenoble fait figure d'ovni.
Le hockey français à 2 spécificités :
- il ne marche, que si il est fortement implanté localement.
- la ligue est financièrement très fragile (1.8M d'euros de CA en 17/18 en moyenne par club, ce qui est en fait un budget quasi dérisoire pour des structures de cette taille, même si il existe des disparités notoires).
La fédé à pris en compte cela, mais les solutions apportés sont au minimum perfectibles. Je suis tout à fais d'accord avec Lanarre, il est temps que les clubs parlent d'une même voix. 44 matchs en 5 mois (+la coupe de France+ les matchs européens), le tout avec un joueur en moins sur la feuille de match, il ne serait pas délirant de faire durer le championnat un peu plus longtemps avec 2 matchs par semaine et en tenant compte des spécificités locales. Amiens, Lyon, bordeaux, Angers... on des équipes en ligue 1. C'est pas trop dingue d'éviter au maximum que les calendriers se juxtaposent. Une partie du réservoir de spectateurs est souvent commun aux 2 sports.
Pour boucler la boucle : vouloir développer à "marche forcer" un sport qui reste mineur, dans des lieux ou la concurrence est forte et sans identité locale est voué à l’échec. Ceci n’est qu'une piste de réflexion parmi tant d'autres.
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 11551
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 107 fois
A été remercié : 100 fois

Message non lu 14 août 2019, 09:53

un lanarre en forme olympique, déjà affûté pour la saison :amen:
tempest
Junior Elite
Junior Elite
Messages : 2205
Enregistré le : 13 févr. 2005, 20:13
A remercié : 15 fois
A été remercié : 19 fois

Message non lu 14 août 2019, 11:14

bomantz a écrit :
14 août 2019, 09:39
Maintenant de ce qui est de favoriser les grandes villes (c'est à partir de combien d'habitants une grande ville?), on a pas beaucoup d'exemples favorables : feu français volants, le LHC en D3, Bordeaux et une dette explosive. Quand aux autres clubs, ils finissent l'exercice financier tout juste. Seul Grenoble fait figure d'ovni.
Le hockey français à 2 spécificités :
- il ne marche, que si il est fortement implanté localement.
- la ligue est financièrement très fragile (1.8M d'euros de CA en 17/18 en moyenne par club, ce qui est en fait un budget quasi dérisoire pour des structures de cette taille, même si il existe des disparités notoires).
Il faut arrêter avec la ligue est financièrement fragile , etc, ..... Les clubs ont les équilibres financiers qu'ils veulent bien avoir et c'est tout.... Ceux qui sont vertueux assument d'être dernier, etc, ....Le jour ou tout le monde est vertueux alors le dernier n'est peut-être plus le même !!!

Pour info :

HANDBALL 2ème Niveau : Budget Moyen = 1,7 M€
FOOTBALL 3ème Niveau : Budget Moyen = 2,5 M€
BASKET-B. 2ème Niveau : Budget Moyen = 2,1 M€
VOLLEYBALL 1er Niveau : Budget Moyen = 1,3 M€

Donc le hockey sur glace n'est pas plus fragile que les autres en sachant que dans le 3ème niveau football, 4 ou 5 clubs possèdent encore le status "professionnel" FFF/LFP qui leur octroie des revenus supplémentaires ( le budget moyen serait plus proche des 2 millions avec une moyenne de spectateurs largement inférieure au hockey sur glace)
tempest
Junior Elite
Junior Elite
Messages : 2205
Enregistré le : 13 févr. 2005, 20:13
A remercié : 15 fois
A été remercié : 19 fois

Message non lu 14 août 2019, 11:25

lanarre a écrit :
13 août 2019, 21:34
Parce qu'en fait il n'y a pas d'unanimité sur la bonne alternative de calendrier.
Donc la FFHG à défaut d'alternative continue à appliquer son calendrier.

Ceci dit, je pense que la FFHG devrait revoir sa copie car le calendrier de LM est aujourd'hui construit dans le seul intérêt de l'équipe de France et, donc, quelque part au détriment des clubs de LM.
C'est ce que je dis depuis la création de ce calendrier à 44 matchs (et qu'à commenté également Oprandi récemment) ..... Quand je lis que les présidents de clubs ont validé ce calendrier alors je me dis qu'ils ont la tête dans le guidon et ne prennent pas le temps de pousser une analyse sur leur propre situation !!

Tout est fait pour l'EDF alors que finalement ce qui développera médiatiquement le hockey sur glace, c'est la MAGNUS, l'EDF ne sera que la cerise sur la gâteau ponctuellement lors de certaines compétitions internationales !!

Imaginez que les clubs vont développer leur marketing en faisant du "good business" sur 5 mois jusqu'à mi-février et après on en parle plus pendant 6 mois et demi est un doux rêve de personnes qui n'ont que le modèle NHL/KHL comme vision alors que chaque pays/sport a sa propre histoire et philosophie de compétitions !

On peut quand même mentionner que dans le vision NHL du business la ville de QUEBEC avec 2 patinoires de 15000 places séparées de 400 mètres n'a pas lieu d'exister en NHL ...... Donc ce modèle n'est peut-être pas forcément le meilleur pour un "SUSTAINABLE BUSINESS" !!!
Madeleine
Moustique
Moustique
Messages : 17
Enregistré le : 15 avr. 2019, 14:14
A remercié : 6 fois
A été remercié : 1 fois

Message non lu 14 août 2019, 11:37

Beau travail de recherche Lanarre ! "Beaucoup plus bonne que la plus bonne de tes copines" si je peux me permettre, d'un point de vue enquête hockeyistique. :merci: :hehe:

Quand on voit le merdier, finalement la meilleure chose qui peut arriver à Lyon, c'est que le président actuel quitte le club, fasse son business de son côté mais ne l'implique pas dans des montages financiers à la mord moi le noeud.

Ça fait un peu penser à un mec qui voudrait monter un supermarché alors qu'il galère déjà à faire tourner son épicerie de quartier.. :happy1:
benoit
Junior Elite
Junior Elite
Messages : 2468
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 5 fois
A été remercié : 48 fois

Message non lu 14 août 2019, 11:55

lanarre a écrit :
14 août 2019, 00:10


Mais c'est bien ce que je reproche aux clubs : de ne pas sortir de leurs guerres de chapelle entre gros et petits, entre clubs de plaine et clubs de montagne, ...

En fait, nous ne sommes jamais sortis des schémas de l'époque de la FFSG où les clubs n'étaient jamais unanimement en phase avec les projets fédéraux mais n'arrivaient pas à proposer des projets alternatifs (contre-pouvoir) faute de parler d'une seule voix.

C'est pourquoi mon jugement est plus dur envers les clubs (et là je parle de l'entité "clubs" dans son ensemble) qu'envers la FFHG.
ca me parait somme toute assez naturel de plaider pour sa paroisse.
bomantz
Benjamin
Benjamin
Messages : 321
Enregistré le : 06 nov. 2011, 14:15
A remercié : 1 fois
A été remercié : 6 fois

Message non lu 14 août 2019, 12:32

..... Les clubs ont les équilibres financiers qu'ils veulent bien avoir et c'est tout.... Ceux qui sont vertueux assument d'être dernier,


A peine croyable de lire ça...Rouen et Grenoble doivent bien rigoler...les autres pleurer ou l'inversent :gene:
Pour info :

HANDBALL 2ème Niveau : Budget Moyen = 1,7 M€
FOOTBALL 3ème Niveau : Budget Moyen = 2,5 M€
BASKET-B. 2ème Niveau : Budget Moyen = 2,1 M€
VOLLEYBALL 1er Niveau : Budget Moyen = 1,3 M€

Donc le hockey sur glace n'est pas plus fragile que les autres en sachant que dans le 3ème niveau football, 4 ou 5 clubs possèdent encore le status "professionnel" FFF/LFP qui leur octroie des revenus supplémentaires ( le budget moyen serait plus proche des 2 millions avec une moyenne de spectateurs largement inférieure au hockey sur glace)
Comparaison n'est pas raison.
Il faudrait déjà comparé à échelon équivalent et le nombre de matchs :
Hand (moyenne de 5M de CA et 26 matchs), foot (on le sait tous) et basket (moyenne de 5.3Mde CA et 34 matchs) évoluent dans une autre sphère.
et puisque tu ne prends que le volley en premier échelon, la situation du volley est à peine moins enviable que celle du hockey sur glace : 7 clubs rétrogradés pour des raisons financières depuis 5 ans.
Je ne vois pas en quoi ton propos prouve que la situation financière du HSG n'est pas fragile, ou j'ai peut être pas saisi le sens de ta réponse.
tempest
Junior Elite
Junior Elite
Messages : 2205
Enregistré le : 13 févr. 2005, 20:13
A remercié : 15 fois
A été remercié : 19 fois

Message non lu 14 août 2019, 13:04

bomantz a écrit :
14 août 2019, 12:32
Pour info :

HANDBALL 2ème Niveau : Budget Moyen = 1,7 M€
FOOTBALL 3ème Niveau : Budget Moyen = 2,5 M€
BASKET-B. 2ème Niveau : Budget Moyen = 2,1 M€
VOLLEYBALL 1er Niveau : Budget Moyen = 1,3 M€

Donc le hockey sur glace n'est pas plus fragile que les autres en sachant que dans le 3ème niveau football, 4 ou 5 clubs possèdent encore le status "professionnel" FFF/LFP qui leur octroie des revenus supplémentaires ( le budget moyen serait plus proche des 2 millions avec une moyenne de spectateurs largement inférieure au hockey sur glace)
Comparaison n'est pas raison.
Il faudrait déjà comparé à échelon équivalent et le nombre de matchs :
Hand (moyenne de 5M de CA et 26 matchs), foot (on le sait tous) et basket (moyenne de 5.3Mde CA et 34 matchs) évoluent dans une autre sphère.
et puisque tu ne prends que le volley en premier échelon, la situation du volley est à peine moins enviable que celle du hockey sur glace : 7 clubs rétrogradés pour des raisons financières depuis 5 ans.
Je ne vois pas en quoi ton propos prouve que la situation financière du HSG n'est pas fragile, ou j'ai peut être pas saisi le sens de ta réponse.
Ce n'est pas à échelon comparable mais à "BUSINESS MODELE" comparable qu'il faut comparer, c'est pour cela que le football niveau 1 et 2, le rugby niveau 1, basket niveau 1 et le handball niveau 1 sont exclus puisqu'ils profitent de droits TV !!

Sinon pour le handball, en retirant le QATAR, cela fait descendre le budget moyen à 4,2 millions et enfin cette année il y a eu environ 40 clubs des niveaux 3,4,5 en football qui ont eu un encadrement de la masse salariale et 10 clubs de ces mêmes niveaux ont été rétrogradés en première instance pour raisons financières ...... Donc le hockey n'est plus ni moins fragile que les autres sports ! il est à l'image de ses dirigeants de société (les bons , les brutes et les truands )
LHC:Ohlas m'a tuer
Poussin
Poussin
Messages : 159
Enregistré le : 11 août 2019, 12:39
A remercié : 15 fois
A été remercié : 3 fois

Message non lu 14 août 2019, 13:23

lanarre a écrit :
14 août 2019, 00:00

Un club qui monte demain sait déjà à quoi s'en tenir aujourd'hui : il doit déjà préparer sa monter via une structuration progressive de son club pour être au plus prêt du CDC arrivé en LM.

Donc non : les délais ne sont pas plus strict aujourd'hui qu'hier... :nonon:
Les délais considèrent juste que les mesures ont déjà (en théorie) étaient prises.
Question : si un club doit se crée in-extenso, par exemple à Lille, le club devrait donc répondre à l'intégralité du CDC de la FFGH avant sa montée sportive en SLM?
Donc passer en SASP en D3,
bâtir une patinoire (je ne sais pas s'il y en a une à Lille) et un centre de formation, avoir des équipes U17 et U20, une équipe réserve en D2
Ensuite en D1 constituer un budget d'environ 2M€ et augmenter ses fonds propres pour l'année de la montée tout en ne pouvant pas monter tant qu'il ne l'a pas?
Cela me semble un peu compliqué au niveau de la réalité éeconomique, mais par contre celui qui y arrive, je lui tire mon chapeau et très bas en plus
Dans un club, la fédération fédère, le président préside, l'entraîneur entraîne, les supporters supportent et les joueurs jouent !
Le plus dur ce n'est pas d'arriver au sommet, c'est de s'y maintenir...
tempest
Junior Elite
Junior Elite
Messages : 2205
Enregistré le : 13 févr. 2005, 20:13
A remercié : 15 fois
A été remercié : 19 fois

Message non lu 14 août 2019, 13:40

LHC:Ohlas m'a tuer a écrit :
14 août 2019, 13:23
Question : si un club doit se crée in-extenso, par exemple à Lille, le club devrait donc répondre à l'intégralité du CDC de la FFGH avant sa montée sportive en SLM?
Donc passer en SASP en D3,
bâtir une patinoire (je ne sais pas s'il y en a une à Lille) et un centre de formation, avoir des équipes U17 et U20, une équipe réserve en D2
Ensuite en D1 constituer un budget d'environ 2M€ et augmenter ses fonds propres pour l'année de la montée tout en ne pouvant pas monter tant qu'il ne l'a pas?
Cela me semble un peu compliqué au niveau de la réalité éeconomique, mais par contre celui qui y arrive, je lui tire mon chapeau et très bas en plus
Non, par exemple, il a 1 an pour passer en société commerciale lorsqu'il atteint la Magnus ...donc en partant de D3 et en admettant qu'il soit monté chaque année, cela lui donne au moins 5 ans pour se transformer !!

Et si il a l'ambition d'atteindre la Magnus et qu'il y arrive, il aura alors accompli une bonne partie de ce qui est écrit
Madeleine
Moustique
Moustique
Messages : 17
Enregistré le : 15 avr. 2019, 14:14
A remercié : 6 fois
A été remercié : 1 fois

Message non lu 14 août 2019, 14:32

tempest a écrit :
14 août 2019, 13:40
LHC:Ohlas m'a tuer a écrit :
14 août 2019, 13:23
Question : si un club doit se crée in-extenso, par exemple à Lille, le club devrait donc répondre à l'intégralité du CDC de la FFGH avant sa montée sportive en SLM?
Donc passer en SASP en D3,
bâtir une patinoire (je ne sais pas s'il y en a une à Lille) et un centre de formation, avoir des équipes U17 et U20, une équipe réserve en D2
Ensuite en D1 constituer un budget d'environ 2M€ et augmenter ses fonds propres pour l'année de la montée tout en ne pouvant pas monter tant qu'il ne l'a pas?
Cela me semble un peu compliqué au niveau de la réalité éeconomique, mais par contre celui qui y arrive, je lui tire mon chapeau et très bas en plus
Non, par exemple, il a 1 an pour passer en société commerciale lorsqu'il atteint la Magnus ...donc en partant de D3 et en admettant qu'il soit monté chaque année, cela lui donne au moins 5 ans pour se transformer !!

Et si il a l'ambition d'atteindre la Magnus et qu'il y arrive, il aura alors accompli une bonne partie de ce qui est écrit
Et surtout, il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs.
On n'est pas dans le système américain, où l'on peut déplacer géographiquement une franchise. Dans notre système français, un club se construit dans le temps et même en foot où l'argent coule à flot, on ne voit pas de création de club mais plutôt de reprise et/ou redressement d'un club existant comme le PSG, Chelsea, Marseille ou à un échelon inférieur Clermont, Sochaux, Lens...
En basket, Tony Parker a pris les rennes d'un club déjà structuré avec l'ASVEL, y injecte de l'argent pour le faire grandir mais il n'a pas monté son propre club.

À Lyon, si dépôt de bilan du LHC, la base avec l'association sera toujours là, avec une patinoire et des gosses motivés avec des étoiles pleins les yeux lorsque tu leur parles de NHL ou de l'équipe de France. Que les seniors soient en LM ou à un niveau inférieur, ça mettra le temps que ça mettra, au final le plus important est bien l'épanouissement des gamins. Et les meilleurs d'entre eux, si pas d'équipe en élite, ben ils iront faire leurs armes ailleurs, dans un club qui paie ses joueurs.. :] :hehe:
LHC:Ohlas m'a tuer
Poussin
Poussin
Messages : 159
Enregistré le : 11 août 2019, 12:39
A remercié : 15 fois
A été remercié : 3 fois

Message non lu 14 août 2019, 14:46

tempest a écrit :
14 août 2019, 13:40

Non, par exemple, il a 1 an pour passer en société commerciale lorsqu'il atteint la Magnus ...donc en partant de D3 et en admettant qu'il soit monté chaque année, cela lui donne au moins 5 ans pour se transformer !!
Pour moi passer en SASP en un an en arrivant en SLM c'est jouable, mais par contre être en D3 ou D2 sans être en SASP (ou même en l'étant) et pouvoir lancer des projets lourds, structurants et à moyen terme c'est presque impossible.
Ce qui fait qu'un club qui partirait sans passé de SLM derrière lui ne pourrait pas tout construire en un an à son arrivée en SLM même si bien évidemment les actions ne demandant pas trop de ressources (financières et/ou humaines) doivent être menées dès que possible.
Le LHC est passé en SASP en 2009 en étant en D2 pour info.
Passer en SASP n'est pas une fin en soi, c'est plutôt un préalable non?
Dans un club, la fédération fédère, le président préside, l'entraîneur entraîne, les supporters supportent et les joueurs jouent !
Le plus dur ce n'est pas d'arriver au sommet, c'est de s'y maintenir...
tempest
Junior Elite
Junior Elite
Messages : 2205
Enregistré le : 13 févr. 2005, 20:13
A remercié : 15 fois
A été remercié : 19 fois

Message non lu 14 août 2019, 15:11

LHC:Ohlas m'a tuer a écrit :
14 août 2019, 14:46
tempest a écrit :
14 août 2019, 13:40

Non, par exemple, il a 1 an pour passer en société commerciale lorsqu'il atteint la Magnus ...donc en partant de D3 et en admettant qu'il soit monté chaque année, cela lui donne au moins 5 ans pour se transformer !!
Pour moi passer en SASP en un an en arrivant en SLM c'est jouable, mais par contre être en D3 ou D2 sans être en SASP (ou même en l'étant) et pouvoir lancer des projets lourds, structurants et à moyen terme c'est presque impossible.
Ce qui fait qu'un club qui partirait sans passé de SLM derrière lui ne pourrait pas tout construire en un an à son arrivée en SLM même si bien évidemment les actions ne demandant pas trop de ressources (financières et/ou humaines) doivent être menées dès que possible.
Le LHC est passé en SASP en 2009 en étant en D2 pour info.
Passer en SASP n'est pas une fin en soi, c'est plutôt un préalable non?
Il n'y a, en fait, pas grand chose à construire en 1 an puisqu'il y a des obligations d'équipe de jeunes dans toutes les divisions .... Donc un club se structure progressivement dès que son affilication et son engagement dans le championnat est connu !

SLM et D1 :
Engager en championnat de France ou de zone et y faire effectivement participer des équipes dans au moins quatre catégories d’âge différentes (parmi U20, U17, U15, U13, U11et U9), dont au moins une équipe en catégorie U9 et une équipe en catégorie U11.
D2 et D3 :

Engager en championnat de France ou de zone et y faire effectivement participer des équipes dans au moins trois catégories d’âge différentes (parmi U20, U17, U15, U13, U11et U9), dont au moins une équipe en catégorie U9.

Rien de bien sorcier, c'est juste la vie d'un club de sport !!
l'ancien
Moustique
Moustique
Messages : 48
Enregistré le : 10 août 2015, 15:45
A été remercié : 3 fois

Message non lu 14 août 2019, 18:11

Personnellement, je trouve la sanction justifiée par rapport aux comptes et ses à coté.
Par contre le CNOSF est un organe de Conciliation. Je pense qu'une Grand ville comme Lyon avec un gros projet de construction de patinoire sera maintenu en Magnus par le CNOSF. Mais cela n'est que mon avis
arena76
Benjamin
Benjamin
Messages : 238
Enregistré le : 29 sept. 2013, 18:46
A été remercié : 2 fois

Message non lu 14 août 2019, 18:50

l'ancien a écrit :
14 août 2019, 18:11
Personnellement, je trouve la sanction justifiée par rapport aux comptes et ses à coté.
Par contre le CNOSF est un organe de Conciliation. Je pense qu'une Grand ville comme Lyon avec un gros projet de construction de patinoire sera maintenu en Magnus par le CNOSF. Mais cela n'est que mon avis




je pense la même chose ,lyon sera maintenu avec départ du président et des points en moins pour débuté le championnat ! je trouve cette affaire un peu étrange sur le peu de communication de la part de la fédé sur le montant réel du déficit ! ainsi que la défense du club très ,très silencieuse ,pour moi le gros ,gros problème c'est berthet !
benoit
Junior Elite
Junior Elite
Messages : 2468
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 5 fois
A été remercié : 48 fois

Message non lu 14 août 2019, 19:19

le cnosf ne dira rien sur berthet
c'est pas leur role

a la limite c'est lyon qui peut le mettre dans son dossier mais c'est tout

le cnsof il analyse la situation du club et il dit juste si la sanction de la fédé est justifié ou si pour eux le club doit etre maintenu

effectivement le club va surement joué sur la patinoire en construction...
Répondre