Salut a tous/toutes :

Bon retour du Hockey a tous/toutes ! :)

Nouveau système de validation des inscriptions pour limiter le spam. Si certains ont des soucis pour s'inscrire, contactez nous !

Afin d'améliorer l'affichage du forum, merci de mettre a jour l'URL de vos avatars ! Merci !

Et n'oubliez pas que vous pouvez toujours supprimer cette annonce lorsque vous n'en avez plus besoin.

JFL - Augmentation du nombre cette saison en D1 et D2

Le hockey sur glace en général, tous pays et toutes divisions. N'oubliez pas de lire les règles du forum !

Modérateur : Administrateurs

PhilippeRH
MVP
MVP
Messages : 6983
Enregistré le : 25 mars 2008, 13:54
A remercié : 134 fois
A été remercié : 189 fois

Message non lu

tempest a écrit : 02 juin 2021, 18:59
Il suffit d'établir un BONUS/MALUS sur le budget en fonction des JFLs formés dans chaque club et en activité "professionnel" en SLM,D1 et peut-être D2. le barème reste à définir mais cela permettrait à certains clubs d'avoir un surplus budgétaire (si ils peuvent l'atteindre par leur financement) et aux autres d'avoir un MALUS qui limiterait leur budget ..... Du coup, toujours possible d'avoir 10 joueurs étrangers mais sûrement de calibre moindre (à moins qu'ils fassent des chouchous et des chichis à la plage en été) !!
Je suis pour que les clubs fassent des efforts mais ça c'est tout simplement n'importe quoi.

Pourquoi ?

Doit-on rappeler comment fonctionne un club de SLM (ou autre club en société en division inférieure) ? La société gère le hockey PROFESSIONNEL, éventuellement dans certains cas la fin de formation avec les U20. C'est l'association support qui gère la politique de formation. Or, le club pro pourra avoir même toute la bonne volonté du monde, admettons les dirigeants de l'association sont mauvais, font des mauvais choix, gèrent mal leur club, etc... C'est donc au club pro d'en subir les conséquences de manière impuissante ?

On sait quelles sont les priorités pour contribuer à améliorer ça. Augmenter le nombre de petites patinoires pour augmenter le maillage de clubs et réduire les distances pour les matches dans les toutes petites catégories. Augmenter le nombre de licenciés quand c'est possible. Continuer de développer les associations de club entre divisions différentes afin que ceux qui sont formés dans les clubs les plus efficaces puissent obtenir du temps de jeu en senior, au niveau adéquat et au moment adéquat pour leur développement.

Avec ces nouveaux quotas, plus de jeunes jouerons en D2. Et progresseront. Et pourront postuler à la D1, voire certains à la SLM (on a des exemples de temps en temps déjà) même si ça peut prendre plus de temps et se faire via la D1.

Et il faut qu'on soit patients.


PhilippeRH
MVP
MVP
Messages : 6983
Enregistré le : 25 mars 2008, 13:54
A remercié : 134 fois
A été remercié : 189 fois

Message non lu

sgz a écrit : 02 juin 2021, 19:17
Malheureusement, certains contrats ne sont pas à 1231€ net....il y a tellement de façons de contourner le paiement à plein temps, en proposant simplement un contrat à temps partiel, comme c’est le cas pour pas mal d’entre eux.
Ne pas oublier qu’à la fin de la saison, ils sont au chômage, bien qu’à priori il était prévu que les contrats soient annuels et non plus saisonniers....
Je reviendrai demain pour developer autre chose, ce soir je n’ai plus le temps.
C'est vrai, néanmoins le cahier des charges progressif au niveau des contrats en SLM fait que ceci devra se réduire au fur et à mesure. Je ne sais pas si ça le réduira à néant mais certaines pratiques de certains clubs ne seront plus (autant) possibles.
Avatar du membre
pat2nice
Minime
Minime
Messages : 893
Enregistré le : 10 déc. 2007, 13:56
Localisation : Nice
A été remercié : 9 fois
Contact :

Message non lu

PhilippeRH a écrit : 02 juin 2021, 19:23 On sait quelles sont les priorités pour contribuer à améliorer ça. Augmenter le nombre de petites patinoires pour augmenter le maillage de clubs et réduire les distances pour les matches dans les toutes petites catégories. Augmenter le nombre de licenciés quand c'est possible. Continuer de développer les associations de club entre divisions différentes afin que ceux qui sont formés dans les clubs les plus efficaces puissent obtenir du temps de jeu en senior, au niveau adéquat et au moment adéquat pour leur développement.
Tout est dit ! Merci
tempest
Senior D2
Senior D2
Messages : 2614
Enregistré le : 13 févr. 2005, 20:13
A été remercié : 47 fois

Message non lu

PhilippeRH a écrit : 02 juin 2021, 19:23
tempest a écrit : 02 juin 2021, 18:59
Il suffit d'établir un BONUS/MALUS sur le budget en fonction des JFLs formés dans chaque club et en activité "professionnel" en SLM,D1 et peut-être D2. le barème reste à définir mais cela permettrait à certains clubs d'avoir un surplus budgétaire (si ils peuvent l'atteindre par leur financement) et aux autres d'avoir un MALUS qui limiterait leur budget ..... Du coup, toujours possible d'avoir 10 joueurs étrangers mais sûrement de calibre moindre (à moins qu'ils fassent des chouchous et des chichis à la plage en été) !!
Je suis pour que les clubs fassent des efforts mais ça c'est tout simplement n'importe quoi.

Pourquoi ?


Doit-on rappeler comment fonctionne un club de SLM (ou autre club en société en division inférieure) ? La société gère le hockey PROFESSIONNEL, éventuellement dans certains cas la fin de formation avec les U20. C'est l'association support qui gère la politique de formation. Or, le club pro pourra avoir même toute la bonne volonté du monde, admettons les dirigeants de l'association sont mauvais, font des mauvais choix, gèrent mal leur club, etc... C'est donc au club pro d'en subir les conséquences de manière impuissante ?
Ben si c'est n'importe quoi et que les SASP n'ont pas de responsabilité sur la formation,..... alors pourquoi avoir un nombre minimum de JFLs ,

Après tout si il n'y a pas assez de JFLs (ou assez bons) sur terre, pourquoi imposer un quota .... Tu vas au tribunal avec cet argument et tu es sûr de gagner et la fédération peut aller se brosser avec son règlement !! NON ??
drap
MVP
MVP
Messages : 5549
Enregistré le : 16 déc. 2004, 19:51
A remercié : 29 fois
A été remercié : 36 fois

Message non lu

je vous rappelle quand même qu'il existe déjà dans le règlement une aide de ce type pour les joueurs espoir utilisé en ligue magnus et en D1 bon ca n'inclus pas tous les JFL mais ça pousse à la formation quand même

1) MAJORATION POUR ALIGNEMENT DE JOUEURS NES EN 1998 OU APRES (DITS « ESPOIRS »)
Le plafond de la masse salariale est majoré de 15.000 euros par joueur né en 1998 ou après "utilisé", plafonné au nombre de cinq joueurs, le calcul se faisant en fin de saison sur la base du nombre de matchs joués par tous les joueurs nés en 1998 ou après sur la saison, divisé par le nombre de matchs disputé par le club.

Le tableau récapitulatif de l’application de ce calcul pour tous les clubs de la Synerglace Ligue Magnus et de la Division 1, en fonction des joueurs utilisés en 2019-2020, est fourni à l’issue de la saison en cours lors de l’envoi, par la CNSCG, de la notice explicative et du
tableau Excel vierge à chacun des clubs au mois de mai 2020.


et il existe aussi une décote pour les joueurs de l'équipe de france


https://www.hockeyfrance.com/wp-content ... 1217VF.pdf
Avatar du membre
benoit
Senior D1
Senior D1
Messages : 3302
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 7 fois
A été remercié : 182 fois

Message non lu

Juste une question, on veut que la magnus soit une ligue pro, ou une ligue formatrice ?

parceque si c'est une ligue pro, alors les clubs doivent pouvoir faire ce qu'ils veulent. Le mec qui vient mettre du pognon c'est son pognon et la formation est le probleme des clubs amateurs. En France comme d'habitude on confond tout.

Pour le reste, je suis pas a 100% d'accord avec Pat2Nice, on peut faire mieux, et le club semble aller dans ce sens, notamment dnas le recrutement de gamin.
Mais dans tous les cas je reste opposé a cette regle des JFL en tout cas a ce qu'elle augmente encore plus.

On ne fait pas d'une chevre un pur sang a 20 ans. Tu dois arriver a 20 ans au niveau, et le fait de jouer te fera exploser.
qu'on mette un quota pour eviter les exces ok, mais a un moment donné faut arreter, les clubs pros doivent avoir des contraintes de club pro, resultats, marketing, billeterie, etc, peu importe le moyen. Sinon on fait un championnat d'etat facon URSS.

quant à la formatino, elle est catastrophique, ciomme dit au dessus, si la fédé voulait vraiment bosser usr la formation la chose numéro 1 a faire c'est de faire un lobbying de tous les jours pour que des patinoires se construisent. certaines regions sont mieux loties, mais chez nous faut que des gamins fassent 3h de route pour jouer un match. Comment tu veux progresser comme ca. Les matchs c'est pas a 20 ans qu'il faut les faire jouer, c'est minot, il faut que nos enfants jouent 3 fois plus de match si on veut qu'un jour la formation francaise progresse. et pour ca faut bcp plus de clubs et bcp plus de patinoire. A ce moment la on aura des bons jeunes et on aura meme plus besoin de forcer les clubs a en prendre.

PS : ceux qui disent que les JFL ne sont pas sur payés par rapport a leur niveau c'est que vous n'avez aucune connaissance de ce qu'ils touchent.
Fab29
Junior
Junior
Messages : 1878
Enregistré le : 09 mai 2015, 22:28
Localisation : Brest même
A remercié : 394 fois
A été remercié : 107 fois
Contact :

Message non lu

Je vais te répondre la même chose que d'autres t'ont déjà dit: manifestement la situation n'est pas la même à Nice qu'ailleurs.
Je connais la situation pour mon club et ça plafonne à 1000
Big Carlsson
Benjamin
Benjamin
Messages : 388
Enregistré le : 21 juil. 2018, 18:12
A remercié : 8 fois
A été remercié : 65 fois

Message non lu

benoit a écrit : 02 juin 2021, 21:51 Juste une question, on veut que la magnus soit une ligue pro, ou une ligue formatrice ?

parceque si c'est une ligue pro, alors les clubs doivent pouvoir faire ce qu'ils veulent. Le mec qui vient mettre du pognon c'est son pognon et la formation est le probleme des clubs amateurs. En France comme d'habitude on confond tout.

Pour le reste, je suis pas a 100% d'accord avec Pat2Nice, on peut faire mieux, et le club semble aller dans ce sens, notamment dnas le recrutement de gamin.
Mais dans tous les cas je reste opposé a cette regle des JFL en tout cas a ce qu'elle augmente encore plus.

On ne fait pas d'une chevre un pur sang a 20 ans. Tu dois arriver a 20 ans au niveau, et le fait de jouer te fera exploser.
qu'on mette un quota pour eviter les exces ok, mais a un moment donné faut arreter, les clubs pros doivent avoir des contraintes de club pro, resultats, marketing, billeterie, etc, peu importe le moyen. Sinon on fait un championnat d'etat facon URSS.

quant à la formatino, elle est catastrophique, ciomme dit au dessus, si la fédé voulait vraiment bosser usr la formation la chose numéro 1 a faire c'est de faire un lobbying de tous les jours pour que des patinoires se construisent. certaines regions sont mieux loties, mais chez nous faut que des gamins fassent 3h de route pour jouer un match. Comment tu veux progresser comme ca. Les matchs c'est pas a 20 ans qu'il faut les faire jouer, c'est minot, il faut que nos enfants jouent 3 fois plus de match si on veut qu'un jour la formation francaise progresse. et pour ca faut bcp plus de clubs et bcp plus de patinoire. A ce moment la on aura des bons jeunes et on aura meme plus besoin de forcer les clubs a en prendre.

PS : ceux qui disent que les JFL ne sont pas sur payés par rapport a leur niveau c'est que vous n'avez aucune connaissance de ce qu'ils touchent.
Il y a ma connaissance des limitations du nombre d'étrangers dans la plupart des ligues européenne, et tu peux leur faire confiance pour être plus pro que nous. Les suisses ne font patiner que 4 étrangers. On n'a pas le réservoir des suisses donc on ne peut pas se permettre d'avoir si peu d'étrangers mais aujourd'hui c'est 10 et j'aimerai que dans le futur on en retire encore un peu.
drap
MVP
MVP
Messages : 5549
Enregistré le : 16 déc. 2004, 19:51
A remercié : 29 fois
A été remercié : 36 fois

Message non lu

Big Carlsson a écrit : 02 juin 2021, 22:56
benoit a écrit : 02 juin 2021, 21:51 Juste une question, on veut que la magnus soit une ligue pro, ou une ligue formatrice ?

parceque si c'est une ligue pro, alors les clubs doivent pouvoir faire ce qu'ils veulent. Le mec qui vient mettre du pognon c'est son pognon et la formation est le probleme des clubs amateurs. En France comme d'habitude on confond tout.

Pour le reste, je suis pas a 100% d'accord avec Pat2Nice, on peut faire mieux, et le club semble aller dans ce sens, notamment dnas le recrutement de gamin.
Mais dans tous les cas je reste opposé a cette regle des JFL en tout cas a ce qu'elle augmente encore plus.

On ne fait pas d'une chevre un pur sang a 20 ans. Tu dois arriver a 20 ans au niveau, et le fait de jouer te fera exploser.
qu'on mette un quota pour eviter les exces ok, mais a un moment donné faut arreter, les clubs pros doivent avoir des contraintes de club pro, resultats, marketing, billeterie, etc, peu importe le moyen. Sinon on fait un championnat d'etat facon URSS.

quant à la formatino, elle est catastrophique, ciomme dit au dessus, si la fédé voulait vraiment bosser usr la formation la chose numéro 1 a faire c'est de faire un lobbying de tous les jours pour que des patinoires se construisent. certaines regions sont mieux loties, mais chez nous faut que des gamins fassent 3h de route pour jouer un match. Comment tu veux progresser comme ca. Les matchs c'est pas a 20 ans qu'il faut les faire jouer, c'est minot, il faut que nos enfants jouent 3 fois plus de match si on veut qu'un jour la formation francaise progresse. et pour ca faut bcp plus de clubs et bcp plus de patinoire. A ce moment la on aura des bons jeunes et on aura meme plus besoin de forcer les clubs a en prendre.

PS : ceux qui disent que les JFL ne sont pas sur payés par rapport a leur niveau c'est que vous n'avez aucune connaissance de ce qu'ils touchent.
Il y a ma connaissance des limitations du nombre d'étrangers dans la plupart des ligues européenne, et tu peux leur faire confiance pour être plus pro que nous. Les suisses ne font patiner que 4 étrangers. On n'a pas le réservoir des suisses donc on ne peut pas se permettre d'avoir si peu d'étrangers mais aujourd'hui c'est 10 et j'aimerai que dans le futur on en retire encore un peu.

la suisse ne fait pas partie de l'europe donc pas assujetti a la libre circulation des travailleurs europeen

et moi je suis contre ce JFL qui ne sert à rien on en a eux la preuve avec le tournoi en slovénie
Avatar du membre
benoit
Senior D1
Senior D1
Messages : 3302
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 7 fois
A été remercié : 182 fois

Message non lu

Fab29 a écrit : 02 juin 2021, 22:20 Je vais te répondre la même chose que d'autres t'ont déjà dit: manifestement la situation n'est pas la même à Nice qu'ailleurs.
Je connais la situation pour mon club et ça plafonne à 1000
je parlais de la magnus

en D1 c'est un peu différent, la frequence des matchs, les "boulots" a coté etc.
Big Carlsson
Benjamin
Benjamin
Messages : 388
Enregistré le : 21 juil. 2018, 18:12
A remercié : 8 fois
A été remercié : 65 fois

Message non lu

drap a écrit : 02 juin 2021, 23:07
Big Carlsson a écrit : 02 juin 2021, 22:56
benoit a écrit : 02 juin 2021, 21:51 Juste une question, on veut que la magnus soit une ligue pro, ou une ligue formatrice ?

parceque si c'est une ligue pro, alors les clubs doivent pouvoir faire ce qu'ils veulent. Le mec qui vient mettre du pognon c'est son pognon et la formation est le probleme des clubs amateurs. En France comme d'habitude on confond tout.

Pour le reste, je suis pas a 100% d'accord avec Pat2Nice, on peut faire mieux, et le club semble aller dans ce sens, notamment dnas le recrutement de gamin.
Mais dans tous les cas je reste opposé a cette regle des JFL en tout cas a ce qu'elle augmente encore plus.

On ne fait pas d'une chevre un pur sang a 20 ans. Tu dois arriver a 20 ans au niveau, et le fait de jouer te fera exploser.
qu'on mette un quota pour eviter les exces ok, mais a un moment donné faut arreter, les clubs pros doivent avoir des contraintes de club pro, resultats, marketing, billeterie, etc, peu importe le moyen. Sinon on fait un championnat d'etat facon URSS.

quant à la formatino, elle est catastrophique, ciomme dit au dessus, si la fédé voulait vraiment bosser usr la formation la chose numéro 1 a faire c'est de faire un lobbying de tous les jours pour que des patinoires se construisent. certaines regions sont mieux loties, mais chez nous faut que des gamins fassent 3h de route pour jouer un match. Comment tu veux progresser comme ca. Les matchs c'est pas a 20 ans qu'il faut les faire jouer, c'est minot, il faut que nos enfants jouent 3 fois plus de match si on veut qu'un jour la formation francaise progresse. et pour ca faut bcp plus de clubs et bcp plus de patinoire. A ce moment la on aura des bons jeunes et on aura meme plus besoin de forcer les clubs a en prendre.

PS : ceux qui disent que les JFL ne sont pas sur payés par rapport a leur niveau c'est que vous n'avez aucune connaissance de ce qu'ils touchent.
Il y a ma connaissance des limitations du nombre d'étrangers dans la plupart des ligues européenne, et tu peux leur faire confiance pour être plus pro que nous. Les suisses ne font patiner que 4 étrangers. On n'a pas le réservoir des suisses donc on ne peut pas se permettre d'avoir si peu d'étrangers mais aujourd'hui c'est 10 et j'aimerai que dans le futur on en retire encore un peu.

la suisse ne fait pas partie de l'europe donc pas assujetti a la libre circulation des travailleurs europeen

et moi je suis contre ce JFL qui ne sert à rien on en a eux la preuve avec le tournoi en slovénie
La mauvaise forme actuelle de l'équipe de france serait liée à la restriction, quasi inexistante car de toute façon personne ne jouait avec 15 étrangers, du nombre de joueurs étrangers ? :triste1:
vino_93
Benjamin
Benjamin
Messages : 317
Enregistré le : 10 sept. 2016, 12:50
A remercié : 99 fois
A été remercié : 29 fois

Message non lu

PhilippeRH a écrit : 02 juin 2021, 19:23
tempest a écrit : 02 juin 2021, 18:59
Il suffit d'établir un BONUS/MALUS sur le budget en fonction des JFLs formés dans chaque club et en activité "professionnel" en SLM,D1 et peut-être D2. le barème reste à définir mais cela permettrait à certains clubs d'avoir un surplus budgétaire (si ils peuvent l'atteindre par leur financement) et aux autres d'avoir un MALUS qui limiterait leur budget ..... Du coup, toujours possible d'avoir 10 joueurs étrangers mais sûrement de calibre moindre (à moins qu'ils fassent des chouchous et des chichis à la plage en été) !!
Je suis pour que les clubs fassent des efforts mais ça c'est tout simplement n'importe quoi.

Pourquoi ?

Doit-on rappeler comment fonctionne un club de SLM (ou autre club en société en division inférieure) ? La société gère le hockey PROFESSIONNEL, éventuellement dans certains cas la fin de formation avec les U20. C'est l'association support qui gère la politique de formation. Or, le club pro pourra avoir même toute la bonne volonté du monde, admettons les dirigeants de l'association sont mauvais, font des mauvais choix, gèrent mal leur club, etc... C'est donc au club pro d'en subir les conséquences de manière impuissante ?

On sait quelles sont les priorités pour contribuer à améliorer ça. Augmenter le nombre de petites patinoires pour augmenter le maillage de clubs et réduire les distances pour les matches dans les toutes petites catégories. Augmenter le nombre de licenciés quand c'est possible. Continuer de développer les associations de club entre divisions différentes afin que ceux qui sont formés dans les clubs les plus efficaces puissent obtenir du temps de jeu en senior, au niveau adéquat et au moment adéquat pour leur développement.

Avec ces nouveaux quotas, plus de jeunes jouerons en D2. Et progresseront. Et pourront postuler à la D1, voire certains à la SLM (on a des exemples de temps en temps déjà) même si ça peut prendre plus de temps et se faire via la D1.

Et il faut qu'on soit patients.

Je partage le constat, mais ... on ne va pas pondre du jour au lendemain les 50 patinoires manquantes pour avoir un maillage territorial correct. Soyons lucide. Ca se fait petit à petit, il y a plusieurs projets en cours ... et en parallèle la fédé (et la FFSG aussi, combat commun) se battent pour éviter de perdre des vieilles patinoires quand c'est possible.
Et je doute qu'il y ait un seul club dont le but ne soit pas d'accueillir plein de licenciés. Le programme des licences bleus semble fonctionner à plein régime aussi, donc on ne peut que se satisfaire de ce qui a été enclenché.

La France, c'est 20K licenciés pour plus d'une centaine de patinoires. Ce n'est pas non plus si catastrophique. C'est autant de licenciés qu'en Allemagne (même s'ils ont plus de patinoires, donc un meilleur maillage territorial), pas si loin que ça de la Suisse (30K, certes sur un plus petit territoire).
Et largement plus que le Danemark (5K pour moins de 30 patinoires) ou la Lettonie (7K pour une vingtaine de patinoires) par exemple. Et pendant ce temps là, nos U20 sont au troisième échelon mondial, à lutter contre l'Ukraine ou la Pologne, des pays qui sont looooin derrière, que ce soit en nombre de licenciés ou de patinoires. Il y a un vrai problème de formation.

Alors peut-être que ce problème se situe sur la tranche des enfants (c'est possible, on est sans aucun doute loin d'être parfait). Ou peut-être qu'une partie du problème se situe aussi dans la "post-formation", le passage de l'"enfance" au professionnalisme.
Et c'est là que la règle des JFL prend son sens. A court terme, elle n'a pas vraiment d'intérêt. On ne fait devenir un joueur moyen de 25 ans meilleur du jour au lendemain en le faisant jouer juste grâce à un quota. Mais c'est une règle prévue sur le temps long. Puisqu'il faut des JFL, il y a tout intérêt à en avoir des bons. Les clubs doivent renforcer leurs liens avec le hockey mineur, et ça passe par un bon travail avec le "centre de formation", ou tout au moins les U20 si on en est pas à avoir un centre labellisé. Plusieurs SASP gèrent désormais cette catégorie de transition, qui est capitale dans la bonne formation des jeunes... des futurs joueurs de l'équipe. Il y a une vraie incitation à investir dans cette tranche d'âge. A terme, ça produira du résultat.

Et si en Magnus, ajd, ça ne sert à rien d'augmenter les quotas (il ne faut pas non plus brader le niveau du chpt : lutter pour avoir sa place, jouer avec et surtout face à de bons joueurs, c'est tout autant important), l'augmenter pour les niveaux amateurs/semi-pros du dessous me semble logique. Non seulement ça incite les plus petits clubs à faire des efforts aussi, mais ça permet aussi d'offrir des perspectives aux jeunes français. Ajd, s'engager dans une carrière dans le hockey en France, c'est un pari. Il n'y a pas tant de place que ça. A 20 ans, tu peux te retrouver sur le carreau sans rien à espérer si tu n'es pas tout à fait prêt pour le niveau Magnus (d'autant que la plupart des clubs formateurs sont les gros clubs du chpt, pas forcément simple de trouver sa place tout de suite dans ces effectifs).
Avoir des places et des opportunités au niveau en dessous, ça peut t'inciter à continuer, à t'investir plus, à ne pas tourner le dos au hockey arrivé un certain âge. On évite une trop grosse déperdition de joueurs.
Et peut-être qu'au bout d'une ou deux saisons en D1, on aura un joueur prêt à relever le défi Magnus, bien plus mature qu'en sortant des rangs U20.

Bref, ça me semble une mesure logique et pleine de bon sens. Prétendre que ce ne sont pas aux clubs de pros de former, bullshit. La transition entre l'amateurisme de l'enfance et le professionnalisme, elle se fait nécessairement avec des moyens professionnels, en attente avec les ambitions du professionnalisme. Oui ce n'est aux pros de s'occuper des gamins de 10 ans. Par contre, dès qu'on rentre en U20, on forme des futurs athlètes professionnels. Et c'est normal que les pros prennent leur part à cette formation.
En rugby, la règle des JIFF a fonctionné à merveille. Là où les clubs laissaient un peu de côté leur centre de formation parce qu'ils pouvaient piocher partout dans le monde des joueurs déjà formés, ils ont été obligés de remettre les mains dans le cambouis. Bilan : la formation française est redevenue une des meilleures du monde. Avant, on avait du volume mais pas de qualitatif. Ajd, il y a les deux.
Je ne dis pas que le hockey en arrivera là hein. Pas les même moyens financiers, pas les même ressources humaines. Mais ça doit nécessairement passer là pour qu'il se passe quelque chose, pour sortir le hockey français de sa léthargie. (et comme je le dis au début du message, ça n'empêche pas de travailler sur les autres mesures nécessaires aussi; c'est un tout, parce que le hockey français n'est pas en mesure de ne cibler qu'une mesure pour être efficace ajd).

Et in fine ... si cette meilleure formation fonctionne, l'EDF aura de meilleurs résultats sur le long terme. De meilleurs résultats engendreront un intérêt supplémentaire ... qui pourrait faciliter l'installation de nouvelles patinoires. Peut-être plus d'intérêt pour la Magnus (ou le club local) aussi. Attirer de nouveaux licenciés, des gens extérieurs au sport. Bref, créer un cercle vertueux. C'est un processus de long terme. Ca ne va pas donner des résultats demain matin au réveil. Il faut le temps que ça se structure, que les changements s'opèrent. Mais d'ici 5 à 10 ans, on pourrait avoir les premiers fruits à récolter.




Et je ne vais pas jeter la pierre aux clubs pour qui, structurellement, c'est dur. Je pense à Nice par exemple, on sait pertinemment qu'ils sont isolés, loin de tout l'écosystème hockey, et que le hockey n'a jamais vraiment réussi à percer dans la culture locale. Après, on peut espérer que l'émergence de Marseille, la réouverture de Toulon, peut-être une future meilleure infrastructure locale ... permettront à ce club de mieux former, en synergie ou en opposition avec les "voisins". (On voit avec Anglet qu'on peut être loin et isolé et faire le taf qd même, une fois la culture bien implantée).
Modifié en dernier par vino_93 le 03 juin 2021, 10:23, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Diablotin05
Benjamin
Benjamin
Messages : 336
Enregistré le : 23 sept. 2019, 19:22
A remercié : 14 fois
A été remercié : 44 fois

Message non lu

Je prends le débat en cours de route mais cette augmentation du nombre de JFL est peut être une bonne idée mais il va falloir sacrement que le niveau global JFL suive et augmente ! Car c'est bien beau d'augmenter le nombre de JFL mais s'ils sont mauvais ça changera rien !
Alors oui évidemment il faut jouer pour progresser et que certains se bonifient avec le temps mais comme l'a dis Benoit si à 20 ans t'a pas le niveau tu l'aura quasiment jamais.... ( oui je sais il y a des contre-exemples mais c'est rare ).
Rien qu'aujourd'hui en Magnus, notamment dans les fonds d'alignement de certaines équipes de bas de classement, c'est souvent qu'on vois des JFL de 20/22 ans qui ont un niveau très limite pour la Magnus et plus proche d'un niveau la D1 dont dans mon club Briançon. Alors j'ose même pas imaginer ce que ça donnerait si le nombre de JFL augmentait...

Et si on veut augmenter le niveau du vivier JFL il faudrait déjà commencer par la base avec toutes les problématiques autour des gamins, des infrastructures etc. Bref lancer un grand plan pour la formation. Et là peut être que le niveau JFL augmentera à terme.

Quand aux critiques sur certains clubs qui ne formerait pas ( ou pas assez ), ce serait bien de prendre en compte les contraintes locales avant de critiquer. Je ne connais pas le contexte niçois mais je ne pense pas que les dirigeants niçois délaissent volontairement la formation. Nice a l'air d’être la seule patinoire à plusieurs heures à la ronde. Ça ne doit pas être facile d'attirer des gamins dans une région où la culture hockey est peu présente. C'est comme nous à Briançon la formation s’arrête à la fin des U17 et il n'y a aucune étude sup à Briançon tous nos jeunes s'en vont ailleurs à tel point que monter une U20 est impossible ( même si le club retravaille dessus )... Tous les clubs n'ont pas la chance d'avoir d'autres clubs proches avec qui s'allier et développer des liens...
Supporter des Diables Rouges de Briançon
Avatar du membre
benoit
Senior D1
Senior D1
Messages : 3302
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 7 fois
A été remercié : 182 fois

Message non lu

@vino_93 je quote pas ton post parcequ'il est long mais interessant

Il faut aussi prendre en compte la taille des pays.

la France, 543 940 km², 100 patinoires. 1 patinoire tous les 5439 km²
le danemark, 42 933 km², 30 patinoires (je garde tes chiffrees j'ai pas verifié). 1 patinoire tous les 1431 km²
et si on prend la suisse, 41 285 km² ,je n'ai pas trouvé leur nombre de patinoire, mais hockeyarenas.net donne 150 patinoiresp our la france (contre plutot 100 actives) et 250 patinoires pour la suisse, donc disons 150 pour etre conservateur on serait a 1 patinoire tous les 275 km²

ce qui voudrait dire qu'il faut 16km pour trouver une patinoire en suisse, 37km au danemark et 73km pour en trouver une en france. (a vol d'oiseau)

et encore ce n'est qu'une moyenne puisque pour garder l'exemple nicois (et ca doit etre a peu pres pareil pour Anglet par exemple), un jeune hockeyeur nicois doit soit faire 200km (marseille) soit 238km (gap mais 4h de route par la montagne)

si on compare par exemple avec le handball. En U13 dans le 06, il y a 2 championnats, confirmé et débutant, avec 15 et 12 equipes. tu fais un championnat sans jamais faire plus de 60km. Je parle meme pas du foot la c'est encore pire. si tu rajoutes à ca le prix de la pratique du hockey. C'est con a dire mais y'a des parents qui sont pas chaud du tout a envoyer leur gamin de 8 ans en road trip tout un WE a Grenoble notamment dans des J9 conduit par des gens qu'ils ne connaissent pas vs un sport ou tu prends ton gamin, ta voiture et tu l'emmenes toi a 10 bornes.

de plus cette distance limite fortement l'agumentation du nombre de match.

autre point. Il ne rapporte rien de former. c'est con, mais si demain les transferts rapportaient, les clubs pro auraient tout interet a soutenir les clubs formateurs.

bref pour moi la regle des JFL a atteint ses limites, elle est bien comme ca et ne doit pas etre augmenté, en particulier dans les divisions pro et semi pro (magnus et D1). Il faut bosser sur le reste. Densification des patinoires, mise en place d'aide au matériel pour les familles moins aisés etc. Il faut aussi que les jeunes francais acceptent d'aller jouer dans les divisions inferieures pour s'aguérir.
Joh
Poussin
Poussin
Messages : 50
Enregistré le : 20 déc. 2017, 16:11
A remercié : 11 fois
A été remercié : 6 fois

Message non lu

Egalement la qualité des équipements et l'exposition du Hockey, sont a prendre ne compte,

Par exemple la Lettonie sur les 20 patinoires ( je n'est pas vérifié les chiffres de Vino93) au moins une dizaine sont dans un rayon de 45 min de route , ells sont quasiment toute couplé à des salles de sport servant au hors glace et un magasin de hockey, plusieurs on 2 glaces, ( j'ai meme vu 3 glaces + une 4eme synthétique pour entrainement shoot/maniement et gardien) , certaine dans des centre commerciaux visible de tout les promeneurs, + exposition médiatique de Riga en KHL, diffusion TV gratuite de du championnat Letton.
Big Carlsson
Benjamin
Benjamin
Messages : 388
Enregistré le : 21 juil. 2018, 18:12
A remercié : 8 fois
A été remercié : 65 fois

Message non lu

Les infrastructures en France sont ce qu'elles sont.Quelques patinoires sont construites, dont des bien belles comme Cergy, Marseille, dans une moindre mesure Louviers.
La FFHG n'a au final que peu de leviers pour faire du lobbying pour la construction de nouvelles patinoires qui sont des équipements au coûts très élevés, dans une conjoncture qui va dans l'ensemble largement plus vers les coupes budgétaires qu'à la dépense de l'argent public.
La présence de la France pendant l'élite pendant plus de 10 ans n'a pas changé grand chose à tout ça et un retour rapide dans l'élite comme une participation aux JO auront un impact très limité.
Le hockey français doit faire avec ce qu'il a, être prêt malgré tout à faire des efforts pour permettre à ses joueurs d'évoluer au mieux, ça passe de façon incontournable par du temps de jeu. Avoir des étrangers au niveau très moyen en 3eme ou 4eme ligne, simplement pour faire le nombre n'a que peu de sens, autant donner cette place à un français et se concentrer sur des étrangers qui tirent l'équipe vers le haut. On peut tirer l'équipe vers le haut en 4eme ligne, on le voit très bien à Rouen avec Koivisto, mais ça n'est clairement pas une généralité.
vino_93
Benjamin
Benjamin
Messages : 317
Enregistré le : 10 sept. 2016, 12:50
A remercié : 99 fois
A été remercié : 29 fois

Message non lu

benoit a écrit : 03 juin 2021, 11:55 @vino_93 je quote pas ton post parcequ'il est long mais interessant

Il faut aussi prendre en compte la taille des pays.

la France, 543 940 km², 100 patinoires. 1 patinoire tous les 5439 km²
le danemark, 42 933 km², 30 patinoires (je garde tes chiffrees j'ai pas verifié). 1 patinoire tous les 1431 km²
et si on prend la suisse, 41 285 km² ,je n'ai pas trouvé leur nombre de patinoire, mais hockeyarenas.net donne 150 patinoiresp our la france (contre plutot 100 actives) et 250 patinoires pour la suisse, donc disons 150 pour etre conservateur on serait a 1 patinoire tous les 275 km²

ce qui voudrait dire qu'il faut 16km pour trouver une patinoire en suisse, 37km au danemark et 73km pour en trouver une en france. (a vol d'oiseau)

et encore ce n'est qu'une moyenne puisque pour garder l'exemple nicois (et ca doit etre a peu pres pareil pour Anglet par exemple), un jeune hockeyeur nicois doit soit faire 200km (marseille) soit 238km (gap mais 4h de route par la montagne)

si on compare par exemple avec le handball. En U13 dans le 06, il y a 2 championnats, confirmé et débutant, avec 15 et 12 equipes. tu fais un championnat sans jamais faire plus de 60km. Je parle meme pas du foot la c'est encore pire. si tu rajoutes à ca le prix de la pratique du hockey. C'est con a dire mais y'a des parents qui sont pas chaud du tout a envoyer leur gamin de 8 ans en road trip tout un WE a Grenoble notamment dans des J9 conduit par des gens qu'ils ne connaissent pas vs un sport ou tu prends ton gamin, ta voiture et tu l'emmenes toi a 10 bornes.

de plus cette distance limite fortement l'agumentation du nombre de match.

autre point. Il ne rapporte rien de former. c'est con, mais si demain les transferts rapportaient, les clubs pro auraient tout interet a soutenir les clubs formateurs.

bref pour moi la regle des JFL a atteint ses limites, elle est bien comme ca et ne doit pas etre augmenté, en particulier dans les divisions pro et semi pro (magnus et D1). Il faut bosser sur le reste. Densification des patinoires, mise en place d'aide au matériel pour les familles moins aisés etc. Il faut aussi que les jeunes francais acceptent d'aller jouer dans les divisions inferieures pour s'aguérir.

Pour les chiffres (Josh c'est auss pour toi :mrgreen: ), j'ai pris les datas officielles sur le site de l'IIHF, qui semblent assez cohérentes avec hockeyarenas.
Les Suisses, selon l'IIHF, c'est 49 patinoires d'intérieur et 111 d'extérieur. C'est un peu particulier, parce que la météo aide forcément à jouer en outdoor l'hiver, et qu'il y a de vrai clubs structurés autour de ces patinoires extérieures. Difficile de dire combien parmi ces 111 sont vraiment structurées pour des clubs et combien ne sont que de l'exploitation "loisir". Mais bref peu importe, oui la Suisse est bien mieux équipée que nous. L'exemple le plus concret et proche de nous me semble être l'Allemagne.
Mais 20K licenciés, ça reste quand même une base non négligeable, et on doit être capable de faire mieux de cette réserve (d'autant qu'on a des pôles régionaux aussi, malgré une répartition assez homogène sur le territoire, et des endroits où on peut faire des bornes sans trop de soucis). Et la règle des JFL, elle a ce but.


Je ne nie pas les problèmes structurels, ils existent, ils sont bien réels. Et malheureusement, ça ne résoudra probablement jamais pour Nice ou Anglet (ou Brest). Ces villes sont très (trop) excentrées par rapport au pôle du hockey, avec en plus une disposition géographique compliquée pour envisager de la croissance régionale (pas impossible certes), ça ne sera jamais facile de bien former, d'attirer beaucoup de gamins. Après, on ne peut pas non plus nier une vraie différence sur la formation entre Anglet et Nice, signe qu'il y a tjrs moyen de s'améliorer côté niçois (encore une fois, je ne jette pas la pierre - l'historique des deux clubs est bien différent).
Néanmoins, ce n'est pas parce qu'il y a des problèmes structurels (qui ne peuvent se régler que sur un temps long, voir trèèèèès long ...) qu'il faut rester inactif et ne rien faire; et dire tant pis, on est médiocre on le restera. (et je ne dis pas que l'idée de construire plus de patinoires ou d'aider financièrement les familles modestes est mauvaises - non ce sont de très bonnes idées, à bien évidemment mettre en place, mais pas suffisantes/exhaustives --> elles interviennent sur la quantité, tandis que la règle des JFL a vocation à inciter à mieux former [les U20] et intervient sur la qualité; c'est un travail complémentaire).


Oui ça ne rapporte rien directement. Mais bon là, c'est le modèle global du hockey qu'il faudrait réformer. Après, ça te rapporte indirectement : quand tu as un bon centre de formation, si tu as des blessures, tu fais monter un, deux, trois jeunes pour palier à cela. Rouen l'a très bien fait cette année, la qualité de l'équipe ne s'en est pas ressentie. Quand un bon jeune sort dans un club, si tu as un bon centre de formation tu peux l'attirer. Et quand il est mûr, tu es le premier à cueillir le fruit. Il y a (normalement) une relation de confiance qui s'est installée. Puisque tu es obligé d'avoir des JFL, avoir la primauté du choix sur les nouveaux venus, ça n'est pas rien (après chacun reste libre, et un joueur formé peut se casser ailleurs sans que tu en ais profité, mais c'est assez rare).



Et je te rejoins sur le nombre de quota, ajd en Magnus, la règle est bien. Pas besoin d'en faire plus, il n'y a pas la matière pour de toute façon.
Pour la D1, je suis plus sceptique. Il faut bien préparer la montée en ligue pro, donc avoir des étrangers de qualité. D'un autre côté, si l'échelon le plus proche de la Magnus ne permet pas à des jeunes de s'aguerrir, à quoi ça sert ? C'est bien aussi de donner des responsabilités aux jeunes à l'échelon inférieur, plutôt que d'avoir 4 canadiens, 3 américains et 2 slovaques de cinquième zone (qui seront bien souvent dégagés au moment de monter) ... ajd, tu as des équipes qui ne tournent quasi qu'avec leurs étrangers +1/2 français. C'est bien mais bon ... ça ne me semble pas vraiment aider le hockey français. Les restrictions misent en place et leur durcissement sur les deux ans à venir me semblent adéquats avec le plan d'ensemble (sans non plus être abusif, il restera à terme 7 étrangers pour la D1, c'est qd même conséquent). Comme pour la Magnus, ça sera peut-être un peu laborieux au début. Mais à terme, si l'incitation à former fonctionne bien, ça deviendra intéressant.
Avatar du membre
benoit
Senior D1
Senior D1
Messages : 3302
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 7 fois
A été remercié : 182 fois

Message non lu

je ne dis pas qu'on veut pas faire mieux, crois moi je plaide des que je peux a ma mesure pour qu'on aille vers le mieux

pour l'eloignement on a quand meme une "zone metropolitaine" avec pas loin d'1M d'habitant quand on prend des villes comme Antibes, Cannes, y'a largement la place de faire une 2eme patinoire dans la zone Antibes Cannes.
La zone Frejus/St raphael/Draguignan pourrait aussi avoir une patinoire.

Si on rajoute Toulon qui va rouvrir, et Marseille, ca pourrait faire une zone cotiere largement plus doté, avec 4 ou 5 clubs, permettant au gamin de jouer des matchs sans faire des centaines de bornes.

Quant au cout c'est un demi probleme, parceque nos dirigeants ont des gouts de luxe et veulent tjs faire des trucs qui claquent.
Pour des petits villes, la fédé avait construit un dossier pour aider les villes, avec une patinoire a destination du sport amateur et des enfants, c'etait un hangar avec une glace, des vestiaires, et 100 places de gradin pour les parents. Il me semble que le cout etait bas. 2M€ ou un truc comme ca, c'est le cout de 2 ronds points décorés....des villes de 70-80k habitants auraient largement les moyens de s'equiper, ce n'est qu'une question de volonté. LA fédé doit continuer son lobbying aupres du ministere, aupres des regions et des departements et des villes

Si on veut que le hockey francais grandisse ca ne passera que par la. Le prochain Huet n'est peut etre pas né dans une grande ville.

Il faut construire un maillage de club qui ne concourt pas en adulte mais qui sont la pour former des jeunes. Les meilleurs jeunes seront reperés et recuperer par les clubs élites de chaque region (D2/D1/Magnus) et leur formation poussée.
PhilippeRH
MVP
MVP
Messages : 6983
Enregistré le : 25 mars 2008, 13:54
A remercié : 134 fois
A été remercié : 189 fois

Message non lu

vino_93 a écrit : 03 juin 2021, 14:33 Pour la D1, je suis plus sceptique. Il faut bien préparer la montée en ligue pro, donc avoir des étrangers de qualité.
Je ne vois pas en quoi c'est incompatible sur ce point précis.

Si tu montes, ben tu peux justement te renforcer avec des étrangers supplémentaires. Et pendant que tu es en D1, tu peux essayer de choisir 7 étrangers plus forts (et donc potentiellement plus SLM compatibles par la suite) que si tu pouvais diluer ton budget imports sur 10 étrangers.
Et en parallèle, tu peux tester plus de bons JFL de D1 et évaluer pendant une saison lesquels te sembleront prêts si tu montes.

La préparation de la montée en ligue pro est beaucoup plus compliqué sur la partie extrasportive et structuration du club/de la société, d'autant plus que désormais il faudra montrer patte blanche au préalable. A la rigueur, choisir des joueurs parmi la foule disponible c'est encore ce qui est le plus "facile" pour le club qui monte.
Spud'Ish
Poussin
Poussin
Messages : 51
Enregistré le : 19 juil. 2009, 20:06
A remercié : 3 fois

Message non lu

une idée qui peut être farfelue mais un problème est le nombre de patinoire en France si l'on fait une cagnotte pour jouer à l'euromillion avec 100 millions d'euros on peut réaliser une cinquantaine de patinoires à 2 millions d'euros, sans compté les aides possibles. Les chances de gagner sont faible je vous l'accorde et les questions de confiance sur celui qui achète les tickets, comment choisir les villes et autre autre question en tout genre vont encore être source de débats.
Mais ce serait une façon de faire avancer notre sport sans attendre que la fédération ou les politiques ou mécènes ou les autre en général fassent les efforts.
vino_93
Benjamin
Benjamin
Messages : 317
Enregistré le : 10 sept. 2016, 12:50
A remercié : 99 fois
A été remercié : 29 fois

Message non lu

benoit a écrit : 03 juin 2021, 17:11 je ne dis pas qu'on veut pas faire mieux, crois moi je plaide des que je peux a ma mesure pour qu'on aille vers le mieux

pour l'eloignement on a quand meme une "zone metropolitaine" avec pas loin d'1M d'habitant quand on prend des villes comme Antibes, Cannes, y'a largement la place de faire une 2eme patinoire dans la zone Antibes Cannes.
La zone Frejus/St raphael/Draguignan pourrait aussi avoir une patinoire.

Si on rajoute Toulon qui va rouvrir, et Marseille, ca pourrait faire une zone cotiere largement plus doté, avec 4 ou 5 clubs, permettant au gamin de jouer des matchs sans faire des centaines de bornes.

Quant au cout c'est un demi probleme, parceque nos dirigeants ont des gouts de luxe et veulent tjs faire des trucs qui claquent.
Pour des petits villes, la fédé avait construit un dossier pour aider les villes, avec une patinoire a destination du sport amateur et des enfants, c'etait un hangar avec une glace, des vestiaires, et 100 places de gradin pour les parents. Il me semble que le cout etait bas. 2M€ ou un truc comme ca, c'est le cout de 2 ronds points décorés....des villes de 70-80k habitants auraient largement les moyens de s'equiper, ce n'est qu'une question de volonté. LA fédé doit continuer son lobbying aupres du ministere, aupres des regions et des departements et des villes

Si on veut que le hockey francais grandisse ca ne passera que par la. Le prochain Huet n'est peut etre pas né dans une grande ville.

Il faut construire un maillage de club qui ne concourt pas en adulte mais qui sont la pour former des jeunes. Les meilleurs jeunes seront reperés et recuperer par les clubs élites de chaque region (D2/D1/Magnus) et leur formation poussée.
Oui, la zone est peuplée. Mais je pense que le manque de culture hockey, même culture sport de glace, dans la région / la non association entre Côte Méditerranéenne et patinoire, fait que ça ne se développera probablement pas. Après oui, il y a certainement un marché pour.
Mais soyons réaliste : si dans les 5 ans, il y a un des trois points suivants qui arrivent :
- une patinoire à Antibes/Cannes
- une patinoire à Fréjus/St Raphaël
- une patinoire "pro" à Nice
S'il y a seulement un de ces trois qui arrivent, ça serait déjà énorme :mrgreen: Alors les trois ... (en vérité, si Nice se dote d'un beau complexe, que le club pro commence à décoller du fond de classement, que le public suit, ça peut tout doucement entraîner une réflexion sur les communes voisines peut-être).



Pour le projet de patinoires pas chères, l'article suivant en parle : https://www.banquedesterritoires.fr/nim ... -les-couts
On est sur un peu plus de 4M€ à Nîmes. Bon Nîmes il y a quelques fioritures, on est sur du "hangar+".
Mais c'est le modèle qui a servi de référence pour Beauvais et Dreux aussi.
A Beauvais, on est sur 3.5M€, là on est vraiment dans le hangar pur et dur : https://www.courrier-picard.fr/art/1539 ... alit%C3%A9.
On voit que l'article mentionne aussi Béthune et Montargis ... A Béthune, le projet a capoté. Ca a beau être abordable, quand les finances se serrent, il y a d'autres priorités. Pour Montargis, le projet semble mort/né ... ça montre que même avec un modèle économique revu et "abordable", ça n'est pas si simple de trouver des bonnes volontés pour implanter des patoches.
Avatar du membre
benoit
Senior D1
Senior D1
Messages : 3302
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 7 fois
A été remercié : 182 fois

Message non lu

vino_93 a écrit : 04 juin 2021, 09:46
Oui, la zone est peuplée. Mais je pense que le manque de culture hockey, même culture sport de glace, dans la région / la non association entre Côte Méditerranéenne et patinoire, fait que ça ne se développera probablement pas. Après oui, il y a certainement un marché pour.
Mais soyons réaliste : si dans les 5 ans, il y a un des trois points suivants qui arrivent :
- une patinoire à Antibes/Cannes
- une patinoire à Fréjus/St Raphaël
- une patinoire "pro" à Nice
S'il y a seulement un de ces trois qui arrivent, ça serait déjà énorme :mrgreen: Alors les trois ... (en vérité, si Nice se dote d'un beau complexe, que le club pro commence à décoller du fond de classement, que le public suit, ça peut tout doucement entraîner une réflexion sur les communes voisines peut-être).



Pour le projet de patinoires pas chères, l'article suivant en parle : https://www.banquedesterritoires.fr/nim ... -les-couts
On est sur un peu plus de 4M€ à Nîmes. Bon Nîmes il y a quelques fioritures, on est sur du "hangar+".
Mais c'est le modèle qui a servi de référence pour Beauvais et Dreux aussi.
A Beauvais, on est sur 3.5M€, là on est vraiment dans le hangar pur et dur : https://www.courrier-picard.fr/art/1539 ... alit%C3%A9.
On voit que l'article mentionne aussi Béthune et Montargis ... A Béthune, le projet a capoté. Ca a beau être abordable, quand les finances se serrent, il y a d'autres priorités. Pour Montargis, le projet semble mort/né ... ça montre que même avec un modèle économique revu et "abordable", ça n'est pas si simple de trouver des bonnes volontés pour implanter des patoches.
Effectivement, le sport de glace c'est pas le premier truc auquel on pense quand il fait > 25° 6 mois dans l'année. Mais les montagnes sont a coté aussi. Je pense que c'est autant un probleme de mentalité que de manque d'implantation. Meme si t'y penses, y'a pas d'equipement.

C'est pour ca que je pense qu'on a besoin de vrais equipes pro, qui doivent etre des lumieres sur un sport, comme tu dis, ce qui pourrait lancer le truc, c'est d'avoir une nouvelle patinoire qui permettrait au club de grandir sportivement (on a vu l'apport que ca a eu a Angers, meme si on aurait sans doute pas les affluences angevines au depart), amenant de la lumiere, et donnant peut etre envie aux voisins, pk pas via un lobbying tant du club que de la mairie de nice, de construire des equipements

3,5M d'€ c'est peanuts pour une ville moyenne.
Pour comparaison le budget de la ville de Cannes c'est 442M d'€ dont 177M d'investissement, Antibes c'est 241M dont 84M d'investissement

quand tu vois ce genre de truc: https://www.lindependant.fr/2014/01/10/ ... 833488.php
qui est loin d'etre un cas unique

dans tous les cas, ce format de patinoire est pour moi clairement ce qui est a visé, et la seule solution pour qu'un jour le hockey francais sorte de son anonymat. Et ce n'est pas un probleme de finance, c'est un probleme de volonté politique.

dans l'article que tu as mis :
"Si demain on pouvait construire cent patinoires d'animation territoriale en France, nous serions très contents… mais on n'en est pas là", conclut Philippe Lacarrière. En attendant, la FFHG se sert de la patinoire de Nîmes comme exemple, pour montrer à d'autres villes en quoi consiste son projet. Les prochaines patinoires d'animation territoriale pourraient voir le jour à Béthune, Beauvais, Montargis ou encore Dreux.
nimb
Junior Elite
Junior Elite
Messages : 2172
Enregistré le : 18 avr. 2004, 21:22
Localisation : Colmar
A remercié : 108 fois
A été remercié : 138 fois

Message non lu

PhilippeRH a écrit : 02 juin 2021, 19:23
tempest a écrit : 02 juin 2021, 18:59
Il suffit d'établir un BONUS/MALUS sur le budget en fonction des JFLs formés dans chaque club et en activité "professionnel" en SLM,D1 et peut-être D2. le barème reste à définir mais cela permettrait à certains clubs d'avoir un surplus budgétaire (si ils peuvent l'atteindre par leur financement) et aux autres d'avoir un MALUS qui limiterait leur budget ..... Du coup, toujours possible d'avoir 10 joueurs étrangers mais sûrement de calibre moindre (à moins qu'ils fassent des chouchous et des chichis à la plage en été) !!
Je suis pour que les clubs fassent des efforts mais ça c'est tout simplement n'importe quoi.

Pourquoi ?

Doit-on rappeler comment fonctionne un club de SLM (ou autre club en société en division inférieure) ? La société gère le hockey PROFESSIONNEL, éventuellement dans certains cas la fin de formation avec les U20. C'est l'association support qui gère la politique de formation. Or, le club pro pourra avoir même toute la bonne volonté du monde, admettons les dirigeants de l'association sont mauvais, font des mauvais choix, gèrent mal leur club, etc... C'est donc au club pro d'en subir les conséquences de manière impuissante ?

On sait quelles sont les priorités pour contribuer à améliorer ça. Augmenter le nombre de petites patinoires pour augmenter le maillage de clubs et réduire les distances pour les matches dans les toutes petites catégories. Augmenter le nombre de licenciés quand c'est possible. Continuer de développer les associations de club entre divisions différentes afin que ceux qui sont formés dans les clubs les plus efficaces puissent obtenir du temps de jeu en senior, au niveau adéquat et au moment adéquat pour leur développement.

Avec ces nouveaux quotas, plus de jeunes jouerons en D2. Et progresseront. Et pourront postuler à la D1, voire certains à la SLM (on a des exemples de temps en temps déjà) même si ça peut prendre plus de temps et se faire via la D1.

Et il faut qu'on soit patients.

Ah ben à ce niveau, pas de souci, je suis patient. Mais qui d'autre a envie de l'être? surtout depuis plus de 20 ans que certains (dont moi) le disent....
Autant pour tout le reste de vos arguments, je peux entendre tout ce que je lis, même si je ne suis pas forcément d'accord.... autant pour la patience, je ne sais quoi penser..... Stras' a sû adopter la patience, par exemple... pour quels résultats et quels vannages à chaque intersaison?
Tout ce que tu énumères comme conditions est entendable... maintenant, çà requiert des moyens SUPPLEMENTAIRES...... ce qui me fait penser qu'on ne peut pas être patient si on ne les a pas réunies... autant dire qu'on n'est pas près de l'être alors..... je trouve donc que c'est mettre la charrue avant les boeufs.... et si voyait déjà ce que les boeufs peuvent (ou veulent) faire sans la charrue? (mais depuis 10-20 ans, je pense qu'on en a déjà une idée).
davydov
Cadet
Cadet
Messages : 1045
Enregistré le : 13 avr. 2016, 11:56
A remercié : 312 fois
A été remercié : 115 fois

Message non lu

Pour revenir à la question initiale , je trouve que l'augmentation du nombre de JFLs en D1 , D2 etc .. est une bonne chose et que cela va dans le bon sens . Je suis d'accord avec Big Carlson et j'espère aussi que le nombre de joueurs étrangers baissera aussi en Magnus , 8 serait bien .
En Suisse , les présidents ont voté l'augmentation du nombre de joueurs contre l'avis de la fédération , du sélectionneur et surtout des supporters ( qui ont organisé des pétitions contre les clubs ) qui ont compris que cette décision allait contre la formation et la relève .
Très intéressant tout ce qui a été dit par Vino sur le maillage des patinoires , la problématique niçoise de formation ......
Personnellement , je regrette qu'il n'y ait pas plus de patinoires modernes et en plus grand nombre en France , mais je ne suis pas persuadé que la faiblesse de la formation des JFLs soient là .
En France , il y a des courts de Tennis dans pratiquement tous les villages , regardez les résultats des français . Il y a des piscines , et nous ne sommes pas spécialement extraordinaires en natation ou par période . Je vis en montagne , nous avons des installations excellentes pour le ski et nous ne sortons pas des champions à la pelle ( même si Pinturault ) .....
La formation française est mauvaise pour ne pas dire nulle .
Pour moi , le problème est là . Pourquoi ? Grande interrogation . J'ai 2 filles qui ont fait de la compétition en ski et natation , elles n'avaient pas l'esprit compétitrice .....Qu'est ce qui ne va pas dans la pratique du sport (en général) chez les jeunes pratiquants ; la motivation? La qualité des encadrants ? Je trouve qu'il n' y a pas assez d'anciens grands champions dans la formation au hockey . En U20 Suisse , il y a pas mal d'anciens grands professionnels dans la formation , même si ça ne garanti surement rien .
En 2019 , je suis allé voir la dernière journée des championnats U18 à Grenoble , le jeu français était catastrophique . Il me semble avoir lu , au moment des jeux olympiques en Corée , que l'Allemagne était dans le creux de la vague et pourtant dans l' équipe U18 présente à Grenoble , il y avait Stutzle , et Reichel , Peterka (2002) les 2 présents avec l'Allemagne en Lituanie . Avec Gawanke (1999) et Seider (2000 ) arrière dans l'équipe type . Les jeunes allemands jouent en DEL .
Seul Bosc a eu une place avec les bleus en Slovénie .....La formation française n'est pas bonne . Seul Grenoble sort régulièrement des jeunes joueurs de qualité ces dernières années .Texier , Perret , les autres Thiry , Gallet etc.......peaufinent leur formation à l'étranger . :gene2:
Rouen , à jamais les premiers titrés ....après un vote ....avec la bénédiction de la Fédération :amen:
Avatar du membre
benoit
Senior D1
Senior D1
Messages : 3302
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 7 fois
A été remercié : 182 fois

Message non lu

y'a des trucs juste dans ton post mais auss bcp d'erreur

par exemple dire qu'on est nul en natation quand tu regardes les JO recents et les medailles qu'on a ramené

ce qui est sur c'est qu'on a pas par exemple la mentalité americaine sur le sport. mais je trouve pas qu'on soit nul, on fait pas bcp plus mal que dans certains sports de pays similaire au notre.

Ou est l'italie en tennis par exemple ? ou est l'allemagne en handball, sport ou on domine la planete depuis bientot 30 ans.
on peut pas dire qu'on s'en sorte mal en foot, en rugby, en cyclisme (ou en velo sur piste il me semble qu'on est bon aussi)

on a regulierement des champions en ski malgré tout, en patinage artistique.

bref je pense que chaque sport a ses specificités et ses nations.

on pouirrait faire mieux mais on est pas les pires.

moi je reste sur ma posiiton. Pour sortir un champion a 20 ans, faut des milliers de jeune a 8 ans. combien de Zidane par rapport au nombre de jeune footballeur en france....donc oui bien sur qu'il faut améliorer la formation, mais il faut aussi elargir le spectre de detection des champions. Le futur Huet habite peut etre a 100km de la premiere patinoire et ne mettra jamais un pied sur la glace.
et il faut plus de patinoire, parceque pour devenir un champion, faut jouer ! et pour jouer, c'est plus simple quand les patinoires sont proches.
Répondre