Salut a tous/toutes :

Bon retour du Hockey a tous/toutes ! :)

Nouveau système de validation des inscriptions pour limiter le spam. Si certains ont des soucis pour s'inscrire, contactez nous !

Afin d'améliorer l'affichage du forum, merci de mettre a jour l'URL de vos avatars ! Merci !

Et n'oubliez pas que vous pouvez toujours supprimer cette annonce lorsque vous n'en avez plus besoin.

Grenoble 2020/2021

Le hockey sur glace en général, tous pays et toutes divisions. N'oubliez pas de lire les règles du forum !

Modérateur : Administrateurs

Avatar du membre
Rollon
Benjamin
Benjamin
Messages : 316
Enregistré le : 15 déc. 2014, 13:24
Localisation : Tribune G
A remercié : 3 fois
A été remercié : 8 fois

Message non lu

https://www.bruleursdeloups.fr/la-prefe ... P-H02xiXu0

Ça va pas arranger les finances du club
Modifié en dernier par Rollon le 22 oct. 2020, 21:15, modifié 1 fois.


Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes
DJEFFI38
Junior
Junior
Messages : 1909
Enregistré le : 27 avr. 2004, 22:54
Localisation : GRENOBLE
A remercié : 35 fois
A été remercié : 79 fois

Message non lu

Rollon a écrit : 22 oct. 2020, 18:50 https://www.bruleursdeloups.fr/la-prefe ... P-H02xiXu0

Ça pas arranger les finances du club
C'est même quasiment un arrêt de mort pour Grenoble car sans recette je ne vois pas comment le club va pouvoir survivre surtout qu'on ne peut même pas licencier et faire jouer les U20 puisque les joueurs amateurs sont obligés de respecter le couvre feu.
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 15501
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 289 fois
A été remercié : 246 fois

Message non lu

ça part en sucette :o

les contaminations c'est au travail et dans le privé, pu... les préfets sont au courant de ça ??? :rougefaché: :rougefaché: :rougefaché:
drap
MVP
MVP
Messages : 5323
Enregistré le : 16 déc. 2004, 19:51
A remercié : 19 fois
A été remercié : 25 fois

Message non lu

Arnaud76 a écrit : 22 oct. 2020, 20:34 ça part en sucette :o
décision d'un préfet on verra la suite enfin ce qui est con c'est que le club a dépensé de l'argent pour avoir une certification qui ne sert à rien au final

il y a des préfets qui vont d'abord sur le terrain pour voir par eux même comment cela se passe il me semble que gap à eux le préfet pendant le match de coupe de france qui a ainsi pu se faire un avis avant au cas ou de prendre une décision là on voit comme a bordeaux c'est un choix sans concertation
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 15501
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 289 fois
A été remercié : 246 fois

Message non lu

ce qui est très con c'est que tu risques rien à 1000 dans une patinoire de 4000 places avec un masque...

le virus c'est pas là que tu vas le choper. Pourquoi on ferme pas les restos dans ce cas-là ?

décisions iniques
drap
MVP
MVP
Messages : 5323
Enregistré le : 16 déc. 2004, 19:51
A remercié : 19 fois
A été remercié : 25 fois

Message non lu

Arnaud76 a écrit : 22 oct. 2020, 20:40 ce qui est très con c'est que tu risques rien à 1000 dans une patinoire de 4000 places avec un masque...

le virus c'est pas là que tu vas le choper. Pourquoi on ferme pas les restos dans ce cas-là ?

décisions iniques
ça fait partie de la cacophonie gouvernementale n'y plus n'y moins et je suis entièrement d'accord avec toi aucun risque dans une salle de 3000 ou 4000 personnes d'y mettre seulement 1000

mais bon c'est pareils avec les stades de foot ou tu peux mettre 10000 personnes dans un stade de 60000 places
Avatar du membre
benoit
Senior D1
Senior D1
Messages : 3010
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 6 fois
A été remercié : 109 fois

Message non lu

drap a écrit : 22 oct. 2020, 20:38
Arnaud76 a écrit : 22 oct. 2020, 20:34 ça part en sucette :o
décision d'un préfet on verra la suite enfin ce qui est con c'est que le club a dépensé de l'argent pour avoir une certification qui ne sert à rien au final

il y a des préfets qui vont d'abord sur le terrain pour voir par eux même comment cela se passe il me semble que gap à eux le préfet pendant le match de coupe de france qui a ainsi pu se faire un avis avant au cas ou de prendre une décision là on voit comme a bordeaux c'est un choix sans concertation
syndrome du petit chef qui veut pas prendre de risque
Sur les 357 nouveaux foyers de contamination recensés en France la semaine dernière, ce sont les entreprises qui arrivent en tête des lieux où l'on attrape le plus le coronavirus. Une contamination sur quatre se fait en effet sur le lieu de travail, et c'est bien pour cela que le télétravail est largement encouragé.

En haut du classement des principaux clusters arrivent ensuite le milieu scolaire, et surtout les universités. Là aussi, des mesures ont été prises : dans les zones en alerte renforcée et maximale, les amphithéâtres ne peuvent être remplis qu'à 50% de leur capacité. En troisième position, on retrouve les établissements de santé, comme les hôpitaux ou les cliniques : ils représentent une contamination sur dix.

Qu'en est-il des bars et restaurants, particulièrement ciblés par les mesures restrictives ? Parmi les entreprises touchées, la restauration n’arrive qu’à la troisième place des secteurs à risque, après l’industrie alimentaire et les transports. Mais attention, on parle ici des employés. Pour les clients contaminés, on manque malheureusement de données précises, et l’explication est simple : il est plus difficile de remonter le fil des infections dans des endroits où les gens ne se connaissent pas forcément.
bref décisions ineptes sur decisions ineptes.

Moi je ne comprends pas qu'on ne confine pas les personnes a risque (personnes agées, obeses, diabetiques, etc), avec horaires réservés pour les magasins, et on laisse vivre le reste de la population. D'un coté tu as la place en réa pour soigner les rares cas graves, de l'autre tu crées progressivement une immunité collective et a ce moment la tu peux deconfiner
Avatar du membre
benoit
Senior D1
Senior D1
Messages : 3010
Enregistré le : 29 déc. 2005, 11:44
Localisation : Nice
A remercié : 6 fois
A été remercié : 109 fois

Message non lu

drap a écrit : 22 oct. 2020, 20:45
Arnaud76 a écrit : 22 oct. 2020, 20:40 ce qui est très con c'est que tu risques rien à 1000 dans une patinoire de 4000 places avec un masque...

le virus c'est pas là que tu vas le choper. Pourquoi on ferme pas les restos dans ce cas-là ?

décisions iniques
ça fait partie de la cacophonie gouvernementale n'y plus n'y moins et je suis entièrement d'accord avec toi aucun risque dans une salle de 3000 ou 4000 personnes d'y mettre seulement 1000

mais bon c'est pareils avec les stades de foot ou tu peux mettre 10000 personnes dans un stade de 60000 places
c'est pire les stades, c'est 1000 sur 30, 40 ou 50 000 :gene:
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 15501
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 289 fois
A été remercié : 246 fois

Message non lu

benoit a écrit : 22 oct. 2020, 20:48
drap a écrit : 22 oct. 2020, 20:38
Arnaud76 a écrit : 22 oct. 2020, 20:34 ça part en sucette :o
décision d'un préfet on verra la suite enfin ce qui est con c'est que le club a dépensé de l'argent pour avoir une certification qui ne sert à rien au final

il y a des préfets qui vont d'abord sur le terrain pour voir par eux même comment cela se passe il me semble que gap à eux le préfet pendant le match de coupe de france qui a ainsi pu se faire un avis avant au cas ou de prendre une décision là on voit comme a bordeaux c'est un choix sans concertation
syndrome du petit chef qui veut pas prendre de risque

et qui veut être bien noté :rougefaché:
drap
MVP
MVP
Messages : 5323
Enregistré le : 16 déc. 2004, 19:51
A remercié : 19 fois
A été remercié : 25 fois

Message non lu

Arnaud76 a écrit : 22 oct. 2020, 20:50
benoit a écrit : 22 oct. 2020, 20:48
drap a écrit : 22 oct. 2020, 20:38

décision d'un préfet on verra la suite enfin ce qui est con c'est que le club a dépensé de l'argent pour avoir une certification qui ne sert à rien au final

il y a des préfets qui vont d'abord sur le terrain pour voir par eux même comment cela se passe il me semble que gap à eux le préfet pendant le match de coupe de france qui a ainsi pu se faire un avis avant au cas ou de prendre une décision là on voit comme a bordeaux c'est un choix sans concertation
syndrome du petit chef qui veut pas prendre de risque

et qui veut être bien noté :rougefaché:
surtout bien vue encore un qui fait du zèle et ça a fait de grande étude mais comme je l'ai dit donner un peu de pouvoir à un etre humain et voilà ce qu'il se passe
Avatar du membre
Rollon
Benjamin
Benjamin
Messages : 316
Enregistré le : 15 déc. 2014, 13:24
Localisation : Tribune G
A remercié : 3 fois
A été remercié : 8 fois

Message non lu

Bon c’est vrai j’aime pas trop Grenoble mais là cette décision c’est du bullshit
Reboh a de bonnes raisons de se plaindre pour le coup
Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 15501
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 289 fois
A été remercié : 246 fois

Message non lu

Avatar du membre
lanarre
MVP
MVP
Messages : 7703
Enregistré le : 19 oct. 2004, 12:47
Localisation : Rouen
A remercié : 88 fois
A été remercié : 134 fois

Message non lu

J'ai paraphé également !

Cette décision unilatérale du Préfet sans tenir compte des mesures prises par les BdL est juste un acte bureaucratique jusque bout-iste.
Amicalement
B. Lanarre

Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part. [Jean Dion]

Amateur de jazz : http://camart-jazz.wifeo.com
DJEFFI38
Junior
Junior
Messages : 1909
Enregistré le : 27 avr. 2004, 22:54
Localisation : GRENOBLE
A remercié : 35 fois
A été remercié : 79 fois

Message non lu

Arnaud76 a écrit : 22 oct. 2020, 20:40 ce qui est très con c'est que tu risques rien à 1000 dans une patinoire de 4000 places avec un masque...

le virus c'est pas là que tu vas le choper. Pourquoi on ferme pas les restos dans ce cas-là ?

décisions iniques
Tu as raison mais on peut penser qu'étant donné l'interdiction de regroupements de plus de 6 personnes, le préfet anticipe la queue aux abords de la patinoire qui est difficile à gérer.
Avatar du membre
lanarre
MVP
MVP
Messages : 7703
Enregistré le : 19 oct. 2004, 12:47
Localisation : Rouen
A remercié : 88 fois
A été remercié : 134 fois

Message non lu

DJEFFI38 a écrit : 23 oct. 2020, 00:07
Arnaud76 a écrit : 22 oct. 2020, 20:40 ce qui est très con c'est que tu risques rien à 1000 dans une patinoire de 4000 places avec un masque...

le virus c'est pas là que tu vas le choper. Pourquoi on ferme pas les restos dans ce cas-là ?

décisions iniques
Tu as raison mais on peut penser qu'étant donné l'interdiction de regroupements de plus de 6 personnes, le préfet anticipe la queue aux abords de la patinoire qui est difficile à gérer.
Je ne vois pas en quoi "faire la queue" pour laisser un(e) soignant(e) te mettre un coton tige dans le nez et te dire (au mieux) 48h plus tard si tu es ou non "covid positif" serait plus acceptable que pour aller voir 40 gars se foutrent sur la goule en pleine glace pour un bout de caoutchou noir... :mrgreen:

Que ces préfets soient cohérents dans leurs décisions... car à force, on dirait certains de nos zèbres à siffler comme ça à tort et à travers... :happy1:

OK... je connais le chemin... ;)
Amicalement
B. Lanarre

Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part. [Jean Dion]

Amateur de jazz : http://camart-jazz.wifeo.com
Avatar du membre
cannibale
En ligue Magnus
En ligue Magnus
Messages : 3613
Enregistré le : 19 avr. 2004, 11:53
Localisation : Épinal
A remercié : 1 fois
A été remercié : 7 fois

Message non lu

alaix a écrit : 22 oct. 2020, 17:25
cannibale a écrit : 22 oct. 2020, 14:49
lanarre a écrit : 22 oct. 2020, 14:12
Après, le club peut argumenter du cas de force majeure (rarement retenue par la justice... mais dans le cas présent, difficilement réfutable compte tenu de l'état d'urgence sanitaire) pour justifier de la révision unilatérale du tarif. Dans ce cas précis, un abonné peut mettre un terme à son abonnement (code civil) et demander le remboursement des sommes indûment perçues par le club (correspondant aux manifestations réglées et qui ne seront pas "consommées").

Voilà... Donc rien de scandaleux dans ce que propose Reboh (au regard de la situation sanitaire) surtout si les abonnés acceptent de le suivre.
Ce même "cas de force majeure" (arbitré au cas par cas par les prud'hommes mais de plus en plus invoqué ces derniers mois) peut être utilisé pour rompre un CDD.
Donc tu préfères qu'un club vire des gens plutôt que de demander un effort aux abonnés ? C'est bien ça qu'il faut comprendre ?

Super mentalité si c'est le cas...
Absolument pas, je profitais de la réflexion de Lanarre sur le "cas de force majeure" pour répondre à la question d'il y a quelques jours de PhilippeRH qui demandait s'il y avait moyen ou pas de rompre un CDD.
Celui-ci est le seul et au rythme où ça va peut-être que le club de Grenoble n'aura pas d'autre choix.
Poissompré depuis 1990
Joh
Moustique
Moustique
Messages : 42
Enregistré le : 20 déc. 2017, 16:11
A remercié : 4 fois
A été remercié : 5 fois

Message non lu

DJEFFI38 a écrit : 23 oct. 2020, 00:07
Arnaud76 a écrit : 22 oct. 2020, 20:40 ce qui est très con c'est que tu risques rien à 1000 dans une patinoire de 4000 places avec un masque...

le virus c'est pas là que tu vas le choper. Pourquoi on ferme pas les restos dans ce cas-là ?

décisions iniques
Tu as raison mais on peut penser qu'étant donné l'interdiction de regroupements de plus de 6 personnes, le préfet anticipe la queue aux abords de la patinoire qui est difficile à gérer.
Pour avoir été a des match a Rouen avec la jauge 1000 Personnes , avec les 3 entrées séparer il n'y avait quasiment pas de queue
DJEFFI38
Junior
Junior
Messages : 1909
Enregistré le : 27 avr. 2004, 22:54
Localisation : GRENOBLE
A remercié : 35 fois
A été remercié : 79 fois

Message non lu

cannibale a écrit : 23 oct. 2020, 09:28
alaix a écrit : 22 oct. 2020, 17:25
cannibale a écrit : 22 oct. 2020, 14:49

Ce même "cas de force majeure" (arbitré au cas par cas par les prud'hommes mais de plus en plus invoqué ces derniers mois) peut être utilisé pour rompre un CDD.
Donc tu préfères qu'un club vire des gens plutôt que de demander un effort aux abonnés ? C'est bien ça qu'il faut comprendre ?

Super mentalité si c'est le cas...
Absolument pas, je profitais de la réflexion de Lanarre sur le "cas de force majeure" pour répondre à la question d'il y a quelques jours de PhilippeRH qui demandait s'il y avait moyen ou pas de rompre un CDD.
Celui-ci est le seul et au rythme où ça va peut-être que le club de Grenoble n'aura pas d'autre choix.
Cette fois-ci, on l'a vraiment notre cas de force majeure car, sans recettes, pas de fonctionnement possible d'un club pro.
Grenoble est aujourd'hui le premier touché par ce genre de décision mais d'autres pourraient bien suivre car la situation covid s'aggrave de jour en jour et on va tout droit vers des confinements.
A ce rythme, la situation financière des clubs va vite devenir intenable et plutôt que de les mettre inutilement en danger, ne serait-il pas plus sage de suspendre le championnat pour leur permettre de mettre leurs joueurs au chômage technique ?
DJEFFI38
Junior
Junior
Messages : 1909
Enregistré le : 27 avr. 2004, 22:54
Localisation : GRENOBLE
A remercié : 35 fois
A été remercié : 79 fois

Message non lu

Joh a écrit : 23 oct. 2020, 09:44
DJEFFI38 a écrit : 23 oct. 2020, 00:07
Arnaud76 a écrit : 22 oct. 2020, 20:40 ce qui est très con c'est que tu risques rien à 1000 dans une patinoire de 4000 places avec un masque...

le virus c'est pas là que tu vas le choper. Pourquoi on ferme pas les restos dans ce cas-là ?

décisions iniques
Tu as raison mais on peut penser qu'étant donné l'interdiction de regroupements de plus de 6 personnes, le préfet anticipe la queue aux abords de la patinoire qui est difficile à gérer.
Pour avoir été a des match a Rouen avec la jauge 1000 Personnes , avec les 3 entrées séparer il n'y avait quasiment pas de queue
A Grenoble, il n'y a qu'une entrée et ... si le préfet n'accepte pas de discuter et de déroger, difficile de trouver des solutions.
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 15501
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 289 fois
A été remercié : 246 fois

Message non lu

DJEFFI38 a écrit : 23 oct. 2020, 10:22
Joh a écrit : 23 oct. 2020, 09:44
DJEFFI38 a écrit : 23 oct. 2020, 00:07

Tu as raison mais on peut penser qu'étant donné l'interdiction de regroupements de plus de 6 personnes, le préfet anticipe la queue aux abords de la patinoire qui est difficile à gérer.
Pour avoir été a des match a Rouen avec la jauge 1000 Personnes , avec les 3 entrées séparer il n'y avait quasiment pas de queue
A Grenoble, il n'y a qu'une entrée et ... si le préfet n'accepte pas de discuter et de déroger, difficile de trouver des solutions.
je confirme aucune queue à Rouen

A Grenoble une seule entrée ? Pourtant il a eu validation du protocole par l'AFNOR non ? Donc l'absence de queue n'est pas un critère de certification ? Ok... :0
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 15501
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 289 fois
A été remercié : 246 fois

Message non lu

DJEFFI38 a écrit : 23 oct. 2020, 10:13
cannibale a écrit : 23 oct. 2020, 09:28
alaix a écrit : 22 oct. 2020, 17:25

Donc tu préfères qu'un club vire des gens plutôt que de demander un effort aux abonnés ? C'est bien ça qu'il faut comprendre ?

Super mentalité si c'est le cas...
Absolument pas, je profitais de la réflexion de Lanarre sur le "cas de force majeure" pour répondre à la question d'il y a quelques jours de PhilippeRH qui demandait s'il y avait moyen ou pas de rompre un CDD.
Celui-ci est le seul et au rythme où ça va peut-être que le club de Grenoble n'aura pas d'autre choix.
Cette fois-ci, on l'a vraiment notre cas de force majeure car, sans recettes, pas de fonctionnement possible d'un club pro.
Grenoble est aujourd'hui le premier touché par ce genre de décision mais d'autres pourraient bien suivre car la situation covid s'aggrave de jour en jour et on va tout droit vers des confinements.
A ce rythme, la situation financière des clubs va vite devenir intenable et plutôt que de les mettre inutilement en danger, ne serait-il pas plus sage de suspendre le championnat pour leur permettre de mettre leurs joueurs au chômage technique ?
La force majeure, pour l'avoir étudiée pas mal, est rarement mise véritablement en oeuvre.

En jurisprudence, les épidémies sont très très rarement admises comme étant des cas de force majeure. Le critère d'imprévisibilité n'est pas souvent rempli, notamment.
drap
MVP
MVP
Messages : 5323
Enregistré le : 16 déc. 2004, 19:51
A remercié : 19 fois
A été remercié : 25 fois

Message non lu

Arnaud76 a écrit : 23 oct. 2020, 10:56
DJEFFI38 a écrit : 23 oct. 2020, 10:13
cannibale a écrit : 23 oct. 2020, 09:28
Absolument pas, je profitais de la réflexion de Lanarre sur le "cas de force majeure" pour répondre à la question d'il y a quelques jours de PhilippeRH qui demandait s'il y avait moyen ou pas de rompre un CDD.
Celui-ci est le seul et au rythme où ça va peut-être que le club de Grenoble n'aura pas d'autre choix.
Cette fois-ci, on l'a vraiment notre cas de force majeure car, sans recettes, pas de fonctionnement possible d'un club pro.
Grenoble est aujourd'hui le premier touché par ce genre de décision mais d'autres pourraient bien suivre car la situation covid s'aggrave de jour en jour et on va tout droit vers des confinements.
A ce rythme, la situation financière des clubs va vite devenir intenable et plutôt que de les mettre inutilement en danger, ne serait-il pas plus sage de suspendre le championnat pour leur permettre de mettre leurs joueurs au chômage technique ?
La force majeure, pour l'avoir étudiée pas mal, est rarement mise véritablement en oeuvre.

En jurisprudence, les épidémies sont très très rarement admises comme étant des cas de force majeure. Le critère d'imprévisibilité n'est pas souvent rempli, notamment.
sachant que rien n'empêche le club de jouer son match à huis clos
Avatar du membre
lanarre
MVP
MVP
Messages : 7703
Enregistré le : 19 oct. 2004, 12:47
Localisation : Rouen
A remercié : 88 fois
A été remercié : 134 fois

Message non lu

Arnaud76 a écrit : 23 oct. 2020, 10:56
DJEFFI38 a écrit : 23 oct. 2020, 10:13
cannibale a écrit : 23 oct. 2020, 09:28
Absolument pas, je profitais de la réflexion de Lanarre sur le "cas de force majeure" pour répondre à la question d'il y a quelques jours de PhilippeRH qui demandait s'il y avait moyen ou pas de rompre un CDD.
Celui-ci est le seul et au rythme où ça va peut-être que le club de Grenoble n'aura pas d'autre choix.
Cette fois-ci, on l'a vraiment notre cas de force majeure car, sans recettes, pas de fonctionnement possible d'un club pro.
Grenoble est aujourd'hui le premier touché par ce genre de décision mais d'autres pourraient bien suivre car la situation covid s'aggrave de jour en jour et on va tout droit vers des confinements.
A ce rythme, la situation financière des clubs va vite devenir intenable et plutôt que de les mettre inutilement en danger, ne serait-il pas plus sage de suspendre le championnat pour leur permettre de mettre leurs joueurs au chômage technique ?
La force majeure, pour l'avoir étudiée pas mal, est rarement mise véritablement en oeuvre.

En jurisprudence, les épidémies sont très très rarement admises comme étant des cas de force majeure. Le critère d'imprévisibilité n'est pas souvent rempli, notamment.
Du fait de l'état d'urgence sanitaire, l'Etat a déclaré l'épidémie de COVID-19 comme “cas de force majeure” pour les entreprises, notamment dans la passation et l'exécution des marchés publics (28/02/2020 - source Gouvernement.fr).

Il semble à la lecture d'une notre du CNPA du 21/10 que la réactivation récente de l'état d'urgence sanitaire a entrainé le remise en place des mécanisme juridiques et fiscaux d'exception pris lors du printemps.

Donc à vérifier mais le "cas de force majeure" n'est pas à exclure.
Amicalement
B. Lanarre

Dans le sport professionnel actuel, il est deux certitudes : sans fric, on ne va nulle part, mais avec du fric, on ne va pas nécessairement quelque part. [Jean Dion]

Amateur de jazz : http://camart-jazz.wifeo.com
Gratianopolis
Poussin
Poussin
Messages : 155
Enregistré le : 30 déc. 2019, 16:37
A remercié : 2 fois
A été remercié : 13 fois

Message non lu

Après les reports de travaux à gogo, cette décision injuste, dans un contexte de crise sanitaire inédite, condamne tout simplement le club.
Depuis le début de saison, on aura jamais pu jouer en public, avec pire, des frais supplémentaires notamment de déplacement et un label à 30 000 boules qui partent en fumée .... 8|
Arnaud, tu évoquais, les limites du financement de JR pour les Bdls : dans ce contexte, beaucoup aurait déjà jeté l'éponge, à juste titre ! Mythologiquement parlant , on se rapproche-là du tonneau des Danaïdes ...
Sur un plan comptable, c'est intenable
Arnaud76
MVP
MVP
Messages : 15501
Enregistré le : 02 mai 2012, 18:50
A remercié : 289 fois
A été remercié : 246 fois

Message non lu

lanarre a écrit : 23 oct. 2020, 11:17
Arnaud76 a écrit : 23 oct. 2020, 10:56
DJEFFI38 a écrit : 23 oct. 2020, 10:13

Cette fois-ci, on l'a vraiment notre cas de force majeure car, sans recettes, pas de fonctionnement possible d'un club pro.
Grenoble est aujourd'hui le premier touché par ce genre de décision mais d'autres pourraient bien suivre car la situation covid s'aggrave de jour en jour et on va tout droit vers des confinements.
A ce rythme, la situation financière des clubs va vite devenir intenable et plutôt que de les mettre inutilement en danger, ne serait-il pas plus sage de suspendre le championnat pour leur permettre de mettre leurs joueurs au chômage technique ?
La force majeure, pour l'avoir étudiée pas mal, est rarement mise véritablement en oeuvre.

En jurisprudence, les épidémies sont très très rarement admises comme étant des cas de force majeure. Le critère d'imprévisibilité n'est pas souvent rempli, notamment.
Du fait de l'état d'urgence sanitaire, l'Etat a déclaré l'épidémie de COVID-19 comme “cas de force majeure” pour les entreprises, notamment dans la passation et l'exécution des marchés publics (28/02/2020 - source Gouvernement.fr).

Il semble à la lecture d'une notre du CNPA du 21/10 que la réactivation récente de l'état d'urgence sanitaire a entrainé le remise en place des mécanisme juridiques et fiscaux d'exception pris lors du printemps.

Donc à vérifier mais le "cas de force majeure" n'est pas à exclure.
en droit administratif (droit des marchés publics), ok, mais en matière de droit privé, c'est la jurisprudence qui tranche

certains tribunaux l'ont admis

https://www.lemoniteur.fr/article/une-p ... 19.2095166

mais c'est du cas par cas
Répondre